Cloud Raiders : Sky conquest, pirates des nuages

Après Paradise Island, The Tribezou ou encore Mystery Manor, on peut dire que Game Insight touche un peu à tout. Cette fois, avec Cloud Raiders - sky conquest, le studio lituanien nous offre un jeu de stratégie qui rappellera quelques bons souvenirs à bien des clasheurs sans pour autant les envoyer au septième ciel.

Jeu Cloud Raiders

C'est un oiseau ? C'est un avion ? Non c'est un bateau !

Dans Cloud Raiders, le joueur se retrouve Capitaine d'un navire... volant qui... s’écrase sur une île... volante... après avoir été attaqué par une bande de pirates... volants. On est ici plongé au cœur d'un monde ou les pirates ne sillonnent pas les mers mais les nuages. D'ailleurs ces derniers seront pour nous un carburant indispensable à la construction ou l’amélioration de certains bâtiments.
Il va donc falloir construire de quoi récupérer cette or blanc ! En parlant d'or que serait un capitaine sans son magot ? Ça tombe bien les pièces d'or se récupèrent facilement au centre de la terre de cette île mystérieuse. De quoi former des raiders (unités) et construire des défenses en cas d'attaque et d’améliorer tout ça. Oui parce que les pirates du mode campagne ne comptent pas en rester là en fait... Sans compter que notre île n'est pas si déserte qu'elle en a l'air. Régulièrement, des titans et autres bestioles viendront nous défier.

Boss Black Jack Jr dans Cloud Raiders
Premier boss Black Jack Jr

Branle-bas de combat !

Pour se débarrasser des pillards, deux phases s'offrent à nous. D'abord une phase défensive. Il va falloir installer des fortifications ou des armes de siège pour défendre son QG. Les ennemies viendront de tous cotés pour réduire en cendre chacune de nos constructions. Point noir du jeu, seules les unités « stockées » dans les bunkers pourront défendre notre camp. Et autant dire que 6 pingouins face à 15 pirates et un boss... ça peut piquer. Heureusement le soutien aérien nous sauvera la mise bien des fois. Na pas oublier de les upgrader surtout !

Si notre base a survécu aux vagues d'ennemis, il sera temps d'aller faire comprendre à ses marins de ciel bleu qu'il est déconseillé de nous chercher des noises. La phase d'assaut se déroule simplement : on place ses unités sur la map et on attend que ça se passe. Chaque raiders a sa spécialité, il faudra donc les utiliser et les placer judicieusement. Un raid réussi permet de récolter des nuages, de l'or des bonus et des fragments de cartes au trésor.

Attaque dans Cloud raiders
On est attaqué !

Plus on est de raiders plus on raid

Pour le jcj, même chose. On dépense quelques pièces d'or pour trouver un adversaire puis on lâche les fauves à l'assaut de la base du joueur désigné. A la clé des récompenses et des points de courage pour gravir les différents classements de joueurs.

Il sera aussi possible de créer ou de rejoindre un clan pour, participer à des tournois, valider des quêtes de groupe, profiter de bonus et de troupes supplémentaires ou encore, à l'avenir puisque ce n’était pas le cas au moment du test, prendre part à des guerres de clans. Étant donné que les joueurs attendent cette nouvelle fonctionnalité depuis deux ans on se demande si elle arrivera un jour...

Interface Attaques dans Cloud raiders
Beaucoup de similitudes avec Clash of Clans même au niveau de l'interface

Un air de déjà vu

Après quelques minutes à peine de prise en main, un sentiment étrange s'empare de nous. Comme une impression de déjà vu... mais où ? Graphiquement... certain bâtiment, l’interface utilisateur, les pièges... tiens tiens... on aurait pas déjà vu tout ça sur Clash of Clans ? Oui les clasheurs aguerris ne seront pas dépaysés sur Cloud Raiders. Malheureusement, le jeu n'est qu'une pâle copie de son illustre prédécesseur. La faute peut être à un à priori ? Oui et non. Il manque pas mal de choses qui font la force de Clash of clans. Comme la protection après avoir subit une défaite (pour ça il faudra payer), la vengeance après une attaque, ou au fait que le jeu nous invite sans arrêt à dépenser nos euros dans l'achat de diamants premium? Diamant que l'on gagne en validant des objectifs et qui il faut bien l'avouer seront bien pratiques à un certain niveau pour accélérer les processus de constructions parfois extrêmement longs.

Avis en bref

Difficile de ne pas comparer Cloud Raiders : sky conquest et Clash of Clans tant les deux titres se ressemblent. L'interface est pratiquement identique, le gameplay est le même, les bâtiments franchement similaires, les graphismes colorés, et des processus de construction également trèeees longs. Et bien que, comme son homologue, l'achat de diamant facilitera tout cela, il sera possible de se fritter dans les nuages sans dépenser son argent. Alors qu'est ce qui différencie Cloud Raiders d'un Clash ? L'univers, les événements, des combats un poil plus variés et surtout, la possibilité d'affronter des boss. Donc si vous avez aimé l'un vous ne pourrez qu'aimer l'autre.


Miam

  • Combats contre des boss
  • Combats en PvE variés
  • Des skins pour son île

Beurk

  • Hey achète mes diamants, non t'es sûr ? Oh allez achète achète !!!
  • Impossibilité de diriger ses troupes
  • Processus longs
  • Deux ans déjà et toujours pas de guerres de clans
  • Clash of clans sors de ce corps

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

7
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran