Echo of Soul, un MMORPG qui manque d’âme ?

Développé par une partie de l'équipe ayant bossé sur Lineage II, Echo of Soul est un MMORPG édité chez nous par Aeria Games (Twin Saga, Dragomon Hunter...).
Avec des graphismes mitigés un background et un gameplay classique, EoS manque t-il d'âme ?

Jeu Echo of Soul

Un système d'âme sympa mais pas bouleversant

Sans préambule, le joueur est amené à créer son personnage. Il aura le choix entre 6 classes malheureusement réparties par genre. Guerrier, rôdeur et occultiste pour les héros, puis gardienne, magicienne et archère pour les héroïnes. On pourra affiner un peu plus la personnalisation de son avatar en choisissant un visage, une carnation, une coiffure et des accessoires. Mais rien de très poussé.

Classe Guerrier dans Echo Of Soul

Gardien des âmes élu par les dieux, le joueur aura la lourde tâche de sauver l'arbre monde après que les géants ont tout corrompu sur leur passage. Ambiance mythologie nordique quoi.
En attendant le Ragnarök il va falloir se retrousser les manches et arpenter le monde en quête des échos d'âmes.
Oui parce que vous vous doutez bien que le jeu ne s'appelle pas comme ça par hasard. La particularité de EoS est son système d'âmes. En qualité de gardien des âmes, le joueur aura la possibilité très rapidement de capturer l’âme des mobs et joueurs éliminés pour les recycler en quelque sorte. Il faudra les purifier (avec un autre joueur pour un meilleur rendement) pour les attribuer dans des compétences d'Âme (Espoir, Innocence, Courage et Paix) qui permettront de déclencher des bonus de caractéristiques avec effet visuel à la clé. De jolies petites ailes rouge sang par exemple.

Etape de Purification d'âme - Echo of Soul
Etape de purification d'âme

A coté de ça, un arbre de talents évolutif avec des compétences actives et passives nous permettra de devenir un poil plus badass lors des combats dynamiques et plaisants mais aux mécaniques bien trop classiques. Ces compétences se débloquent à mesure des niveaux et il va falloir faire des choix dans les skills à utiliser. On pourra toutefois réinitialiser tout ça si l'on n'est pas satisfait de son perso.

Combat dans un donjon
Un petit combat en solo dans un donjon

PvP, PvE, il y en a pour tous les goûts

La meilleur façon de monter de niveau dans EoS sera de réaliser les nombreuses quêtes qui nous seront proposées. Pas franchement palpitantes elles auront toutefois le mérite de nous apporter nos premiers équipements et de bien prendre le jeu en main. Une fois les fonctionnalités du jeu assimilées on pourra continuer de façon un peu linaire par ce biais ou suivre sa propre route.

On pourra se lancer dans le nettoyage de donjons en solo ou en multi à partir d'un certain niveau, explorer ce vaste monde comme bon nous semble (façon de parler au vu des zones couloir qui s’enchaînent en réalité) ou se lancer directement dans des affrontements sans pitié en JcJ.
En effet, très rapidement, genre niveau 10, on aura accès à une autre façon d'effectuer son leveling : le champ de bataille. Cette zone en PvP permettra donc de se fritter rapidement entre joueurs et rapportera de la monnaie PvP pour acheter de l’équipement, ce qui n'est pas négligeable. Le jeu propose également d'autre modes, comme les arènes, le Valhalla (une carte PvP et PvE ) ou encore les guildes et tout ce qui va avec.

Mini sac et items en pagaille

Comme nous l'avons vu, les donjons et d'autres modes permettront d’acquérir l’équipement indispensable à notre progression. Il sera possible d’améliorer tout ça bien que le système d’amélioration de son stuff est un peu pénible à prendre en main. On ne sait pas ce qui est améliorable ou non sans déplacer l'équipement que l'on porte sur soi dans notre inventaire. C'est un coup à prendre certes mais quand même.

Fiche du personnage et son inventaire

De plus le système de joyaux, s'il peut être intéressant de part son apport en bonus de stats, est assez contraignant. Il faut en effet stocker les pierres dans son inventaire avant de pouvoir les fusionner et les équiper. L'inventaire étant minuscule et pas super élastique lorsqu'on ne souhaite pas payer avec de la monnaie premium pour l'agrandir. On peut toutefois se payer un micro sac supplémentaire de temps en temps avec de l'or gagné en jeu. C'est déjà ça.

En parlant de payer, la boutique fournira principalement les joueurs en bonus (xp, argent...), en cosmétiques et en places d'inventaire supplémentaires évidement. On pourra également acheter des montures et familiers exclusifs. Bien que certaines quêtes nous demandent rapidement de passer par le shop, l'air de dire « sans ça tu vas galérer », il n'y a rien qui pourra réellement freiner la progression des joueurs fauchés et/ou radins.

Manger plus pour baffer plus

Le jeu propose également un système de métier. A nous de choisir une activité selon nos affinités parmi trois métiers de craft ou de récolte. Classique ! Les Bijoutiers créeront des joyaux et les alchimistes de quoi soigner les petits et gros bobos. Les récupérateurs quant à eux, passeront leur temps à farmer pour approvisionner les deux derniers.

En revanche EoS permettra à chacun d'exercer deux activités de loisirs. La cuisine ou l'expertise en âme par exemple. Certains items craftés, comme les plats préparés par les cuisiniers, octroieront après leur consommation des bonus d’énergie ainsi que des buffs fort appréciables.
En somme il faudra avoir l’estomac bien rempli pour faire un max de dégâts !

Avis en bref

On sent que Echo of Soul a tenté de se rapprocher d'un World of Warcraft sans pour autant y parvenir. EoS est néanmoins complet et permettra aux fans de JcE comme aux inconditionnels du PvP de s'amuser. Le jeu est clairement pensé pour plaire au plus grand nombre, newbies et grands amateurs de MMORPG. Classique sur bien des points il ne laissera pas un souvenir impérissable mais permettra, à qui saura apprécier ses petites touches d'originalités, de jouer des heures et même en solo si ça vous chante. De plus, même si des avantages indéniables sont réservés aux joueurs désireux de payer, les freetoplayer n'auront pas de mal à progresser dans le jeu tant celui-ci offre des possibilités différentes de faire son trou.


Miam

  • Le compteur de stats
  • Possibilité d'agrandir son inventaire avec la monnaie du jeu
  • Système d’âme
  • Histoire instanciée
  • Intéressant particulièrement à haut niveau
  • Nombreux donjons et moult régions à explorer
  • Modèle économique

Beurk

  • Gender-lock
  • Classique
  • Graphiquement un peu faiblard

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

7
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran