Pokémon Go, attrapez les tous en réalité augmentée sur mobile

Véritable phénomène, la série des Pokémon a toujours fait un carton depuis sa sortie sur Gameboy en 1996. La version mobile du célèbre jeu développé et distribué par Niantic ne déroge pas à la règle. Mieux, Pokemon Go a fait l'objet d'un des plus gros buzz de l'histoire du jeu vidéo dû à son originalité, à l'engouement qu'il a suscité et malheureusement aux incidents qui lui ont été reprochés.
Disponible sur Android et Ios il ne reste plus qu'une chose à faire : Enfiler notre sac à dos, notre casquette et prévoir de bonnes chaussures. Un monde nouveau s'offre à nous et il va falloir l'explorer !

Pokémon GO

Bien loin de Bourg Palette

On commence l'aventure comme dans tous les autres épisodes de la série Pokémon. Accueilli par le Professeur Saule, celui-ci va nous expliquer sommairement les rudiments du jeu avant de nous laisser choisir un Pokémon et découvrir le monde tel que nous ne l'avions jamais vu. Oui, notre propre chambre, notre jardin, notre rue, tous ces lieux que nous pensions connaître si bien, sont désormais envahis de Pokémon.

Grâce au GPS de nos mobiles, Pokémon Go saura nous situer partout ou nous allons et nous avertira lorsqu'une créature montrera le bout de son nez. Le but du jeu sera évidement de les attraper tous.
A la manière d'un Sacha, d'une Ondine ou d'un Pierre, nous allons devoir parcours le monde réel pour compléter notre précieux Pokédex.

GPS Pokémon Go
Via le GPS détectez les pokémon, arènes et pokéstops près de vous

Dresseur ou distributeur de bonbons ?

les Pokémon apparaissent sur notre écran en réalité augmentée. Le mode photo permet de bonnes tranches de rigolades au passage. Mais on pourra heureusement la désactiver si notre appareil ne suit pas. Pour capturer un Pokémon, c'est très simple, il suffit de lancer une Pokéball en direction de l'animal rencontré au cours de nos ballades, tout en respectant un certain timing. Mais le manque de précision nous fera régulièrement rager. Cependant il existe quelques subtilités comme faire tourner sa Pokéball sur elle même, feinter en simulant un lancé, etc. Tout cela aura pour effet d'augmenter ses chances de capture et de glaner des points d'exp supplémentaires.

Attrapez les pokémon en réalité augmentée
Attrapez les pokémon en réalité augmentée

En effet, la capture d'un nouveau Pokémon octroie des points Px (exp) qui permettront de monter son niveau de joueur ainsi que des bonbons Pokémon ou de la poussière d'étoiles. La montée de niveau permet de gagner des objets bonus, comme des Pokéballs ou des soins, de débloquer de meilleurs objets (superballs...), mais aussi de rencontrer des Pokémon plus puissants. Les bonbons quant à eux serviront à faire évoluer ses Pokémon, les rendant, par la même occasion, plus forts.

En effet, chaque Pokémon dispose de Points de Combat (Pc). Plus ces points sont importants plus nos compagnons seront forts. Une caractéristique non négligeable surtout si l'on souhaite se mesurer aux champions d’arène.

Le titre de Champion d’Arène, ça se mérite !

Comme dans les précédents opus, il sera possible d'affronter des champions d’arène, sauf que dans Pokemon Go il s'agira d'autres joueurs pour un mode PvP des plus palpitants.
A partir du niveau 5 il nous faudra choisir la faction pour laquelle on se battra en tant que dresseur : Sagesse (bleu), Bravoure (rouge), Intuition (jaune). Les portes du mode arène nous seront alors toutes ouvertes.

Les arènes dans Pokémon Go
Trouvez l'arène sur le GPS et affrontez les autres dresseurs (joueurs)

Une fois dans l'arène il nous faudra constituer une équipe de 6 Pokémon max puis taper de façon plus ou moins appuyé, sur notre écran pour occasionner des dégâts aux Pokémon adverses. Si on réussi à détrôner nos ennemis, l’arène deviendra vierge et pourra accueillir notre Pokemon champion. Attention de choisir stratégiquement ce Pokémon car on ne pourra en placer qu'un seul. Par la suite, si une personne de la même couleur que nous vient à nous défier cela permettra d'augmenter le nombre de Pokémon dans l’arène ainsi que son niveau. Mais si une personne qui n’est pas de notre faction arrive à venir à bout de notre arène, tous les membres assignés seront expulsés et la faction adverse prendra le relais à son tour. Il sera possible tout de même de retenter sa chance, une fois tous nos Pokémon en état de combattre bien entendu.

Des Poképièces difficiles à obtenir

L’arène ne sert pas qu'à assouvir notre soif de victoire, elle sert également à gagner des Poképièces, la monnaie premium du jeu. Celles-ci serviront à acheter des objets bonus (leurres, encens, incubateurs, œufs...) mais aussi et surtout des Pokéballs en rab.

Bien entendu cette précieuse monnaie s'obtiendra via le cash shop, mais il sera tout à fait possible de jouer sans dépenser ses euros puisque Pokemon Go offre nombre d'objets à la montée de niveau et aux Pokéstops. Ces derniers, disséminés un peu partout en ville (principalement), permettront de faire le plein de Pokéball, de consommables mais aussi d’œufs de Pokémon à faire éclore. Sans compter qu'ils permettent parfois de nous faire découvrir les endroits insolites de notre propre ville que l'on ne connaissait pas ou encore de rencontrer d'autres dresseurs et se faire des amis IRL.

Pokéstops sur Pokémon Go
rendez vous sur les pokéstops pour obtenir pokéballs, consommables et ouefs

Des monstres mais pas pour toutes les poches

Malheureusement même s'il est gratuit et promet beaucoup à tous les dresseurs du monde entier, Pokémon Go est loin d’être parfait. Pour jouer il faut d'une part et avant tout, avoir un mobile qui tienne la route sous peine de ne tout simplement pas pouvoir télécharger le jeu ou dans le meilleurs des cas voir l'appli crasher toutes les 2 mins. La batterie de notre appareil sera mise à rude épreuve également.

D'autre part le système des arènes et des Pokéstops est en soi une bonne idée, sauf que certains joueurs étant loin des villes, pas toujours simple de faire le plein de Pokéballsou de Poképièces sans passer par le shop.

L'appli est de surcroît bourrée de bugs, en tout cas, au moment du test. Il n'est pas rare d'attraper un Pokémon ou de faire éclore un œuf sans que la créature n’apparaisse dans sa liste de prise. Sans parler des bugs de Gps qui nous éloigne de notre position réel (ce qui peut être un plus parfois on vous l'accorde) à tel point qu'on ne peut pas récupérer les cadeaux du Pokéstop sur lequel on se tient pourtant. Sans parler de l'appli qui nous informe de son inquiétude de nous savoir au volant alors qu'on est pénard dans son canapé.

Avis en bref

A sa sortie Pokémon Go avait provoqué la saturation des serveurs, c'est dire si le jeu était attendu par nombre de dresseur. On aura mis le temps pour publier ce test tant nous étions occupés à jouer. C'est vraiment formidable de pouvoir se balader dans son environnement et même découvrir de nouveaux lieux pour tenter de compléter son Pokédex. On peut jouer seul ou se faire de nouveaux potes. Mais si on aime le multi, les arènes n'attendent que nous. Après quelques mises à jours plutôt décevantes on espère que Niantic règlera vraiment les nombreux bugs et ajoutera des fonctionnalités qui manquent cruellement. L’échanges de Pokémon par exemple ou la presance, comme pour les Pokéstops de Centre Pokémon pour soigner nos pauvres Salameche ou Pikachu Ko. On peut rêver non ?
Bref, Pokémon Go est incontestablement le jeu de l'année 2016 mais saura t-il tenir en halène les joueurs au delà.


Miam

  • Des Pokémon partout dans le monde réel !!
  • Addictif
  • On découvre de nouveaux lieux et parfois sa ville
  • On joue et fait de l'excercice
  • On devient social et se fait des amis
  • Pas de Team Rocket pour nous empêcher de tourner en rond

Beurk

  • Pas mal de bugs
  • Beaucoup de crash en fonction de l'appareil
  • Certains lieux plus privilégies que d'autres
  • Peu de pokéstops à la campagne
  • Manque de précision des lancés de pokéballs
  • Pas d’infirmière Joëlle
  • Problème de connexion serveur fréquents à sa sortie

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

9
Excellent

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran