Japan Expo Sud 2016, la malédiction du rāmen


: Par Gameof, la rédac

Du 19 au 21 février 2016 se déroulait la Japan Expo Sud au parc Chanot de Marseille, un rendez-vous incontournable pour les sudistes amoureux du japon et de la culture Geek. Évidemment nous y étions, même si cette année on a fait du grand n'importe quoi !

C'est ultra motivés que nous avons franchi la file d'attente et le portail de sécurité, en compagnie de licornes et Pikatchu à pancartes Free hugs. Programme en mains, notre objectif était clair : voir un maximum d'events en cette journée du vendredi 19 février. C'était sans compter les envies de Cyanoz de bouffer japonais cette année, pour changer du panini et sandwitch jambon beurre. Direction le stand des rāmen, et là, c'est le drame...
Adieu les premiers concerts de IA et Spoon+, adieu les premières conférences, 1h30 dans la file d'attente aura eu raison de notre organisation. Put... de rāmen !

Ramen - japan Expo Sud 2015
Ramen, source de tous nos ennuis. Mais c'était bon...

Déstabilisé mais la panse bien remplie nous avons fini par errer sans but au milieu des stands, qui au passage nous ont semblé plus aérés que les années précédentes. Ambiance et espace entièrement consacré à la culture Otaku : mangas, goodies, j-music, jeux video... le rêve ! Mais aussi à la culture traditionnelle japonaise avec notamment la cérémonie du thé, les estampes, la gastronomie (put.. de rāmen), les arts martiaux et bien d'autres choses encore.

dfdf
euh non non.. on n'a pas campé à l'espace retro-gaming...

Histoire de se remettre sur les rails, nous avons filé au Cosplay Show déjà bien commencé. Cette année encore les participants ont fait montre de créativité, malgré la présence de cette satanée reine des neiges (hum hum). Voir un Luffy et un Goku faire une battle est toujours aussi fun.

Puis il a été temps d'assister à la conférence que nous attendions particulièrement, celle de Takuya Wada. Animateur sur les séries Lupin , Cobra, Ken le survivant ou encore Cat's eye. Monsieur Wada est revenu avec humour sur ses méthodes de travail ou les difficultés et les joies rencontrées au cours de sa carrière : Délais à respecter, manque de sommeil ou encore sa participation à la création de la très flippante Sadako de Ring. A ce propos, Takuya Wada n'a pas manqué de nous faire remarquer la présence des 9 écrans derrière lui...

Takuya Wada - japan Expo Sud 2016
Takuya Wada dessine Lupin

Avant de partir, nous sommes allés faire un coucou aux Noob présents encore cette année avant de tomber nez à nez avec Umi-kun, que certains ont pu découvrir dans l'émission Japan in motion sur Nolife.
Même si cette année était de notre côté un peu anarchique, Japan Expo Sud reste toujours aussi sympa. Le rendez-vous est pris pour la 8ème vague, et vous ?