Age of Musketeers, d’Artagnan chez les Orques

Age of Musketeers est un jeu de gestion et de construction de ville qui vous plongera dans une version quelque peu remaniée des « Trois Mousquetaires », bien éloignée du célèbre roman d'Alexandre Dumas. Il sera évidement question des célèbres fantassins mais aussi de magie et de créatures surnaturelles. Le mélange voulu par Elyland fonctionne t- il ?

Jeu Age of Musketeers

Plus classique tu meurs

Age of Musketeers est un city builder des plus classique. Avec l'aide de d’Artagnan et Milady il va nous falloir bâtir puis améliorer sans cesse notre ville. Tout d'abord, des maisons pour accueillir nos premiers villageois. Plus on aura de villageois et plus on remplira les caisses grâce aux impôts. Avec cet argent il sera alors possible d’améliorer nos bâtiments, d'en construire de nouveaux comme des bâtiments de production (mine, forge, scierie, divers ateliers..). Il faudra également penser au bien être de tout ce petit monde en décorant notre ville du mieux possible. Oui, un parterre de fleurs est le moral remonte. Pas très exigeants ces villageois....

Mon village dans Age of Musketeers

Très rapidement heureusement, on pourra construire et développer une caserne. Celle-ci servira évidement à former les fameux mousquetaires. Oui parce que jusqu'à présent à part le d’Artagnan et ses conseils pourris, on les attendait ! Et c'est à la Taverne qu'on pourra dénicher nos futurs capitaines. Ces derniers rapporteront des bonus à nos troupes en cas de combat. Certains seront à débloquer avec des Louis d'or, la monnaie premium.

En parlant de Louis d'or, plus on avance dans le jeu et plus les processus se feront longs. Certains bâtiments de production mettront un temps indécent, parfois dès le début, pour produire le moindre tas de sable. Sans une gestion minutieuse on se retrouvera vite à cours de nourriture par exemple, du coup impossible de progresser avant un bon moment. La tentation de passer par la boutique premium se fera sentir rapidement.

Des combats pour casser la routine

Une fois notre village sur les rails il sera temps d'explorer le vaste monde. La map dispose d'une multitude de ruines ou villes appartenant à d'autres joueurs qu'on pourra visiter ou « explorer ». Après avoir dépenser la somme demandée pour explorer la zone, il faudra se débarrasser de tout un tas de monstres venus squatter les lieux. Et là, deux façon de faire s’offrent à nous : soit on négocie de façon pacifique en donnant des ressources par exemple, soit on leur envoi nos troupes de mousquetaires pour leur péter la tronche.
Le ressources étant difficiles à avoir (processus parfois long pour des clopinettes), autant vous dire qu'on sera amené à croiser le fer plus souvent qu'on le souhaiterait.

Map et exploration

Les affrontements se font en semi automatique. Il faudra sélectionner les unités à mener au combat, puis les déposer plus ou moins stratégiquement dans les zones prévues à cet effet de chaque coté de l’écran. Une fois placées, les mousquetaires se débrouilleront seuls. En cas de victoire, on recevra divers items en récompense et notamment des parchemins de connaissance qui nous seront très utiles pour développer de nouvelles technologies ou fonctionnalités pour faire prospérer notre ville.

Combat dans Age of Musketeers

Coté multi, au moment du test il n'y avait pas grand chose. Il est possible de bénéficier d'avantages en invitant ses amis Facebook à jouer. En visitant les villes explorées on pourra créer des alliances afin de s'entraider entre joueurs mais ça s’arrête là. Espérerons que de futures ajouts viendront booster un peu tout cela.

Avis en bref

La comparaison entre Age of Musketeers et Elvenar de l'éditeur InnoGames est difficile à éviter tant ces deux jeux par navigateur se ressemblent, de par leur gameplay et leur interface. Seul l'univers change, bien que nos mousquetaire se retrouvent aussi à ferrailler (sans raison d'ailleurs) contre des créatures légendaires. Comme dans la plus part de ce type de jeu les processus de construction prennent beaucoup de temps et on risque fort l'ennuie ou d’être carrément bloqué des jours durant à moins de dépenser ses Louis d'or premium, ou de faire montre d'une patience infinie. C'est qu'il n'y a rien d'autre à faire dans L'âge des Mousquetaires. A essayer si on ne connaît pas le genre ou qu'on apprécie de jouer en prenant son temps, doucement, pas trooop vite...


Miam

  • Graphiquement réussi
  • Des combats animés et semi automatique

Beurk

  • Vu, revu et rerevu
  • Temps de chargement parfois long
  • Processus de développement long
  • Copie conforme d'Elvenar et Forge of Empire

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

6
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran