Forge of Empires, conquête à travers les âges

Au moment de sa sortie en 2012, Forge of Empires était le quatrième jeu de gestion et de stratégie du catalogue d'Innogames. Un genre qu'affectionne particulièrement cette société allemande. Le seul d'ailleurs, bien qu'à chaque jeu son gameplay, sa région et son époque !

Forge of Empires : Jeu sur navigateur, IOS et Android

De la guerre du feu à 2001 l'odyssée de l'espace

Dans le cas de FoE on voyage non pas au moyen âge, en Grèce antique ou au Far West, comme ce fût le cas dans les précédents jeux, mais à travers les âges. De l'âge de pierre, en passant par la Renaissance, pour finir dans notre futur...
Quoi qu'il en soit on défonce toujours nos chers voisins dans la joie et la bonne humeur avec cette sale manie de vouloir conquérir le monde et forger son empire. Autant dire qu'en partant de l'âge de pierre il faudra faire montre d'une sacrée dose de patience.

Forger son empire prend du temps

Et de la patience parlons en. On passe l'essentiel de notre temps à attendre. Attendre d'avoir assez d'or et de marchandises pour bâtir notre cité, attendre pour recruter de nouvelles troupes ou encore attendre le rechargement de nos points de forge.
Chaque jour ces points de forge nous sont attribués en quantité limitée et servent notamment, via un arbre immense de recherche, à débloquer de nouvelles structures résidentielles, décoratives, militaires ou de ressources. Plus on avance dans l'arbre plus notre empire évolue dans le temps mais plus le nombre de points de forge et de ressources nécessaires sont importants.
Malgré tout, ces temps d'attente sont récompensés par le plaisir de voir se moderniser notre cité. Étendre notre empire et remplacer petit à petit nos huttes par des maisons sur pilotis, des villas, des maisons de ville et des tours d’habitations est vraiment fun.

Village âge de bronze : Forge of Empires

Guerre et Paix

Des quêtes secondaires, événementielles ainsi qu'une campagne principale aideront le joueur dans sa démarche de conquête et d'évolution, le poussant à faire certaines actions dont celle d'acquérir des secteurs voisins (IA) par la force ou la négociation. Chaque secteur ainsi conquit fera l'objet de bonus non négligeables.
Mais pour faire la guerre encore faut-il avoir une armée. Le joueur devra d'abord recruter des unités. Si les lanciers, premières unités du jeu, pourront être entraînés en quelques secondes moyennant quelques PO et marchandises, il en est tout autrement pour les troupes débloquées par la suite. Chaque affrontement coûtera donc très chers en temps et en ressource. Réfléchissez bien avant de vous lancer corps et âme sur le champ de bataille.

Combats au tour par tour

Les combats, qu'il soit en PvE ou en PvP (asynchrone), se déroulent au tour par tour sur une grille hexagonale. D'un côté nos unités (huit max) sélectionnés au préalable et de l’autre celles de l’adversaire. A chaque tour on effectue nos mouvements et attaques puis on attend que les actions de l'ennemi se terminent. Les mouvements et les positions de nos troupes devront être déterminés en fonction de leurs types et du terrain.
Les combats n'étant pas toujours des plus palpitants, il sera possible d'activer le mode automatique. Mode particulièrement utile dans les batailles qu'on devine gagnées ou perdues d'avance.

bataille au tour par tour : Forge of Empires

Activités multijoueurs

Même si Forge of Empires s'apparente plus à un city-builder, il n'en demeure pas moins un jeu de stratégie multijoueur avec son lot d'activités sociales ou guerrières entre joueurs : des activités commerciales, de l'entraide en allant polir ou motiver les cités d'autres joueurs pour amasser de l'or et du matériel, ou encore des activités plus barbares. On peut ainsi croiser le fer dans des tournois en Joueur contre Joueur pour accélérer l'expansion de notre cité grâce aux médailles gagnées, ou encore participer à la conquête de territoires entre guildes. En fonction des territoires possédés et du niveau de sa guilde, le joueur se verra attribué des bonus.
La guerre des guildes est implémentée uniquement sur navigateur au moment du test. Sachez cependant que le jeu est cross-platforme. En créant un compte vous pourrez donc à tout moment continuer votre partie sur votre navigateur, smartphone et tablette.

Avis en bref

Si l'on accepte l'idée de jouer sur des sessions très courtes et si on adhère au système des batailles, Forge of empires s'en sort vraiment très bien. On prend un réel plaisir, même si c’est très lent, à voir évoluer notre cité à travers les âges. De plus, hormis le commerce, les interactions entre joueurs telles que les tournois ou les guerres de guildes restent plaisantes mais optionnelles. Le jeu s'adapte à tous types de joueurs qu'il soit plus ou moins pacifiste ou guerrier. Notre progression n'est pas stoppée nette par les attaques d'autres joueurs.


Miam

  • Rien nous oblige à passer à la caisse. Faut être patient !
  • Une progression sans encombre
  • Voir sa cité évoluer est vraiment fun
  • Essayer d'obtenir de grands monuments
  • Ambiance sonore reposante

Beurk

  • Progression très lente
  • Sessions trop courtes de jeu. Trop de temps d'attente
  • Polir et motiver vite lassant
  • Ville peu animée

Avis de Gameof,
la rédac du site

8
Savoureux

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran