Boom Beach, sous le sable les bombes

Très attendu au tournant après le succès de Clash of Clans, Supercell nous offre un jeu aux mécanismes similaires. Mais Boom Beach est un jeu de stratégie qu'il faudra découvrir avec beaucoup de patience pour en apprécier pleinement les possibilités.

Boom Beach sur Iphone, Ipad et Android

Super épaulettes ?

La Garde Noire oppresse la population des îles du coin et pille l'héritage de leurs ancêtres. Le joueur devra apporter un vent de liberté en détruisant peu à peu les bases ennemies et en libérant les autochtones captifs. Pour cela il dispose d'un arsenal impressionnant et d'unités d’élites super entraînées.

Au commencement, notre base est plutôt rikiki et moyennement équipée mais les premiers bâtiments viendront grâce au soutien de la population: Une tour pour placer des skippers et sécuriser sa plage, des bâtiments nécessaires à la production de bois et d'or et de quoi stocker tout ça. Chaque bâtiment pourra être par la suite amélioré. C'est le cas du QG qui à mesure de son évolution permettra de débloquer de nouvelles constructions et de nouvelles fonctionnalités.
Après avoir construit un dispositif de surveillance par exemple, il sera possible d'effectuer des reconnaissances sur les îles occupées avant de lancer l'assaut. Il serait dommage de ne pas se préparer au mieux avant chaque bataille et de perdre trop d'homme. La construction de l'arsenal quant à lui permettra d'améliorer ses items de soutien et ses unités.

Camp sur Boom beach

Quoi qu'il en soit , soyez prévenu, la progression est franchement lente. On pourra tout à fait accélérer certain processus grâce aux diamants étant donné que la map principale dispense régulièrement des coffres en renfermant. Et si à bas niveau on s'en passe très bien, mieux vaut les garder pour les temps plus difficiles.

Débarquement

Les combats se déroulent toujours de la même façon: un débarquement sur la plage ennemie. Au joueur ensuite de faire montre de stratégie en utilisant judicieusement les unités à sa disposition. Le but du jeu sera d'exploser le QG adverse. Cependant, le joueur n'est pas aussi passif que dans Clash of Clans et devra soutenir ses troupes grâce à diverses compétences. Lâcher quelques bombes depuis la canonnière, soigner les blessés ou même indiquer aux troupes quels bâtiments attaquer en priorité sous peine de voir tous ses soldats s’éparpiller dans tous les sens. Néanmoins, pour cette dernière fonctionnalité, on aurait aimé pouvoir constituer des groupes pour plus d'efficacité.
Chaque victoire permet de récolter quelques ressource et surtout de prendre du galon. Attention à ne pas laisser la Garde Noir s’étendre sous peine d’être rétrograder!

Une fois son radar monté au niveau 2, d'autres joueurs auront la possibilité de visiter notre base et autant vous dire qu'ils ne viendront pas faire du tourisme. Il faudra être prêt à les recevoir. Point positif, tant que son radar n'a pas atteint ce niveau, on peut monter son petit camp tranquille sans avoir peur qu'on vienne le faire cramer, alors autant en profiter ! Bien entendu on pourra nous aussi aller jouer dans le bac à sable adverse. Un système de JcJ en asynchrone pas plus palpitant que les combats de campagne.
En revanche, à un certain niveau le joueur aura la possibilité de créer ou de rejoindre une Force Spéciale. Sorte de guilde ou de clan, c'est comme on veut, qui permettra d'effectuer des raids sur des bases ennemies particulières et accessibles après l'obtention de renseignements. Là, le jeu devient vraiment intéressant. Les joueurs devront se coordonner pour venir à bout de bases/boss suréquipées.

Avis en bref

Évidemment on ne peut pas s'empêcher de comparer Boom Beach à Clash of Clan du même éditeur. Boom Beach pourra paraître fade, mou, moins fun et moins bien pensé que ce dernier. Il faut dire que les débuts sont laborieux. On construit sa base avec une lenteur déconcertante. Les combats ne sont pas aussi amusants et on en arrive parfois à soupirer d’ennui en attendant que nos troupes explosent enfin le QG ennemi. Puis viendra le temps bénit ou on pourra rejoindre les Forces Spéciales et s'acharner en multi sur les usines de la Garde Noire ! Le jeu n'est objectivement pas mauvais mais visiblement réservé aux fins stratèges qui aiment prendre leur temps.


Miam

  • Pas chronophage
  • Batailles plus interactives que Clash of clans
  • Possibilités tactiques variées
  • Mode campagne et mode multi
  • Mode Force Spéciale
  • On gagne des diamants régulièrement

Beurk

  • Progression très très lente
  • Un élément améliorable à la fois
  • Peu de temps de jeu finalement
  • Vaguement prévenu lorsqu'un joueur nous a attaqué

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

7
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran