Deiland, s'il te plaît, dessine-moi un joli jeu

Il y a des jours comme ça où on se balade sur le store à la recherche d'un petit jeu à se mettre sous la dent et c'est hors des sentiers battus qu'on trébuche sur un graphisme qui nous plaît bien puis, sur un speech un peu énigmatique alors on se dit « pourquoi pas » et là, un monde s'ouvre à nous. C'est le cas de Deiland des studios Chibig. Un jeu gratuit à mi chemin entre Harvest Moon et le Petit Prince.

Jeu Deiland sur Iphone, Ipad et Android

« Et c'est ainsi que je fis la connaissance du petit prince »

Le joueur incarne Arco, le plus jeune des princes envoyés aux quatre coins de l'univers afin de dénicher les cristaux capables de réveiller le pouvoir de la création. Comme il est le plus jeune, Arco hérite de la plus petite des planètes. Deiland la minuscule. Une si petite planète mais au combien mignonne ! On est tout de suite enchanté par les graphismes et l'ambiance poétique genre « Petit Prince » de Saint Exupéry. Et puis on se ressaisi, il y a du pain sur la planche !

Maison et cultures Deiland
Notre petite maison et nos cultures

Quelque peu démuni notre héros va devoir survivre avec ce qui lui tombe sous la main. Pas le temps de lambiner d'ailleurs, les ressources naturelles tombées des arbres par exemple disparaissent très vite. La priorité d'Arco sera de construire les outils qui lui permettront d'explorer puis d'exploiter les ressources de sa planète. Une hache pour récolter du bois, une houe pour cultiver des plantes, une canne à pêche pour avoir du poisson frais, un marteau pour bâtir un monde idéal et accessoirement récolter minerais et cristaux. A un certain niveau on pourra même avoir des moutons.

La pêche dans Deiland
Petite partie de pêche

Chaque construction et outil pourront être par la suite améliorés. Même Arco, avec le temps et l’expérience gagnera en force, agilité, résistance ou même intelligence si on le souhaite. Pour nous aider, quelques marchants, sortis de nulle part, rendent parfois visite à notre héro. On pourra acheter de nouvelles graines, des animaux ainsi que des matériaux spéciaux afin d'améliorer ses conditions de vie ou encore, pour fabriquer de quoi se défendre.

 « Il y a des chasseurs, sur cette planète là ? »

N'allez pas croire que cette petite planète soit un endroit paisible peuplé de baobabs et de roses. Non. Tapis dans le vide galactique, des monstres veillent et n'attendent qu'une chose, se repaître de ce prince esseulé et à priori sans défense. Les vagues d’ennemis de plus en plus forts à mesure de notre progression s’enchaînent, parfois trop vite. Pas le temps de planter un chou et encore moins de se reposer qu'il faut retourner au casse pipe... et je vous parle même pas des monstres qui brûlent tout sur leur passage... une plaie !
Heureusement on pourra compter sur les bons petits plats concoctés par notre petit prince ou la chaleur d'un feu de camp pour nous redonner moral et santé.

Les monstres dans Deiland
Attention aux attaques parfois nombreuses de monstres

« Allons voir un coucher de soleil »

En dehors des combats, il n'y a pas beaucoup d'animation sur Deiland la minuscule. Arco aura des souhaits (genre de succès) qu'il faudra réaliser afin d'obtenir des récompenses, la pêche et la mine apportent un peu de changement en proposant des mini-jeux (très mini) mais en dehors de ça, on se contente de récolter, semer et fabriquer des trucs de temps en temps. Bref on tourne assez vite en rond sur cette petite planète.

De plus, le gameplay est plutôt simple à appréhender et malgré tout, en raison d'un zoom pas très puissant on peste régulièrement contre l'imprécision de nos actions. Au lieu de ramasser une récompense bien mérité, on se retrouve à couper un buisson et au revoir le butin...

En revanche on peut jouer à Deiland aussi longtemps qu'on veut et gratuitement. On peut parfois récupérer plus de ressources moyennant une petite vidéo pub mais rien d'intrusif et ça c'est très appréciable. On peut prendre le temps d'admirer un coucher de soleil, la croissance de ses plantes ou le moindre détail que les développeurs auront mis entre nos mains.

Avis en bref

On se laisse porter par la vie sur cette petite planète. On construit son petit monde de ses mains. On peut prendre un moment pour regarder le temps passer, pour observer la chute d'un météore ou pour regarder un arbre pousser. Deiland est comme ça. Du moins pour un temps. On pourra avoir l'impression de tourner en rond, de passer son temps à chasser les intrus venus détruire ce qu'on à réussi à construire avec force de patience. Les maigres mini-jeux viennent rompre un peu la monotonie de nos journées mais on espère vraiment que des mises à jour viendront enrichir un peu ce jeu... qu'on ne voit bien qu'avec le cœur.


Miam

  • Graphismes
  • Facile à prendre en main
  • Contemplatif et poétique
  • Ambiance Petit Prince
  • On peut jouer tant qu'on veut Pub si on veut plus de ressources rien de plus

Beurk

  • Orienter la planète comme on veut, pas toujours évident
  • Vagues d'ennemies successives parfois en trop peu de temps
  • Ressources qui disparaissent trop vite
  • Fige régulièrement

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

7
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran