Dungeon Monsters, exploration de donjons en vue subjective

Pour leur tout premier jeu le studio français Mana Cube adapte les mécaniques des Dungeon Crawler old school en vue subjective à celles des jeux de collection de monstres et des RPG free-to-play plus conventionnels rencontrés sur mobiles. L'objectif, faire de Dungeon Monsters un jeu pensé pour de courtes sessions, conforme au support et à ce modèle économique. Bonne ou mauvaise idée ?

Jeu Dungeon Monsters

Héros malgré lui

Réveillé dans une prison par une certaine Arianna, gardienne de la lumière, le joueur se retrouve en plein cœur d'une situation qui lui échappe. Amnésique, il apprend que les ténèbres ont envahi tout le royaume, que le roi est en danger et qu'il est le héros de l'histoire. Une fonction que notre nouvel héros intérimaire semble difficilement accepter. Il ne cesse d'ailleurs de le souligner par des pointes d'humour sarcastique bien senties tout au long de l'aventure.
Le joueur se voit donc à « l'insu de son plein gré » trimbalé à travers plusieurs chapitres découpés en campagnes, dans des lieux plus dangereux et labyrinthiques les uns et les autres : Tour du château, prison, grottes, montagne des nains...
Fort heureusement il n'est pas seul dans cette galère. Une équipe de cinq monstres (unités) se bat pour lui.

Arianna Dungeon Monsters

Des donjons et des monstres

Dans Dungeon Monsters chaque campagne correspond à une zone ou plus exactement un donjon à arpenter avant que notre torche finisse par se consumer. Si une torche éteinte signe notre arrêt de mort et l'obligation de recommencer le donjon, d'autres dangers nous attendent également.
Sur le chemin s’enchaîne, au détour des couloirs, des combats au tour par tour contre des créatures hostiles venues des ténèbres. De quoi profiter pour looter de l'OR et capturer de nouvelles unités. Des unités qu'on collectionne, fusionne, évolue et monte de niveau pour forger une équipe bien badasse et complémentaire en prenant en considération leur niveau de rareté, leurs étoiles, leur super pouvoir, leurs stats et leur élément (feu, eau, bois, lumière ou ombre). Les unités associées au bois seront par exemple sensibles au feu.

Ainsi le joueur se verra recommencer des dizaines de fois les mêmes donjons pour capturer les créatures qui lui manque ou tout simplement pour amasser plus d'or.
Malheureusement s’installe après quelques heures de jeu une certaine lassitude. La faute à des donjons sans piège, sans passage secret ou tout autre élément de gameplay qui aurait permis de renouveler le jeu et rendre notre exploration plus distrayante.
Afin de limiter notre progression, l'accès à chaque donjon puise dans notre stock de nourriture. Une réserve qui se recharge uniquement avec le temps et qui correspond à des points d'action.

parcours de donjons dans Dungeon Monsters

Les invocations, la clé du succès

Si finir les donjons reste un bon moyen pour chopper des unités, seuls les invocations permettront d'acquérir les plus puissantes. L'invocation de prestige, de cristal ou d’alliance consommeront respectivement des diamants (monnaie premium), des cristaux ou encore des anneaux d'argent. Sachant que chacune de ces monnaies peut soit se looter, s’obtenir en récompense de quêtes quotidiennes, ou tout simplement en utilisant des unités d'autres joueurs et vice versa.

Avis en bref

Dungeon monsters est un RPG, accessible à tous, doté d'une prise en main intuitive avec des dialogues amusants. Cependant le jeu peine à convaincre avec ses donjons sans réelle profondeur en terme de gameplay et qu'on doit parcourir un nombre de fois incalculable. Où sont les pièges, les énigmes, les passages secrets qui pimentent les Dungeons Crawlers  ?
Hormis la gestion de la torche et la vue subjective façon Dungeon Master, Dungeon monsters n'apporte rien de plus qu'un Dungeon Boss ou qu'un Summoners Wars, pour ne citer qu'eux. Si le jeu est malgré tout assez fun pour de courtes sessions, il en faudrait un peu plus pour réellement se démarquer.


Miam

  • La touche Dungeon Crawler en vue subjective
  • Les dialogues amusants
  • La torche

Beurk

  • Trop répétitif
  • Donjons sans âme

Avis de Gameof,
la rédac du site

7
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran