HearthStone: Heroes of Warcraft

Sorti en 2014 et développé par Blizzard Entertainment, HearthStone: Heroes of Warcraft a su très vite s'imposer comme une référence dans le domaine des jeux de cartes à collectionner (JCC), et pour cause ! L'utilisation de la licence World of Warcraft et son univers fantasy, son gameplay d'une simplicité enfantine ou encore son modèle économique free-to-play non frustrant, ont grandement participé à sa réussite…

Hearthstone - jeu de carte à collectionner

HearthStone: Les bases !

À la différence de WoW, dans HearthStone les conflits ne se règlent pas sur des champs de bataille mais à l'auberge, chope et cartes en mains. Deux héros s'affrontent par l'intermédiaire d'un Deck de 30 cartes et tentent de descendre à zéro les points de vie du héros adverse, quelque soit le mode de jeu.
Trois types de cartes sont à notre disposition. Des cartes d'équipement et de sorts utilisables une seule fois, et des cartes de serviteurs qui pourront, une fois invoqués, attaquer à chaque tour ceux du joueur adverse ou directement le héros. Les serviteurs ont un nombre défini de points d'attaque, de points de vie mais également, pour certains, une capacité spécifique. Ils peuvent, par exemple, provoquer, octroyer des bonus ou invoquer de nouveaux serviteurs en cas de mort.

Une partie se déroule au tour par tour et on débute avec 4 cartes tirées au hasard de notre Deck. A chaque tour le joueur pioche une nouvelle carte. Pour invoquer une carte actuellement en main ou utiliser le pouvoir du héros, le joueur devra puiser dans des points de mana. Ces points se rechargent à chaque tour et augmentent de un point (jusqu'à 10 maximum). Plus la carte est puissante plus le nombre de PM à utiliser est important. On construira donc son deck de telle sorte à avoir des cartes variées en terme de puissance et pensées pour enchaîner de beaux combos.

Bataille dans hearthStone

« Vous n'êtes paaaaas prêêêêêt ! » : Construisez votre Deck

Concevoir son Deck ultime adapté à sa façon de jouer passera avant tout par le choix des cartes, évidemment, mais également par celui de son héros. Pas moins de neuf héros aux pouvoirs et classes uniques sont disponibles. Ils peuvent utiliser des cartes communes et des cartes exclusives propres à leurs classes.
Préférerez vous la magicienne Jaina Portvaillant avec ses sorts redoutables, le prêtre Anduin Wrynn et sa faculté à soigner ou encore le chaman Thrall au deck plus polyvalent ? A vous de voir !

Un mode entraînement permet de se familiariser avec chacun d'entre eux. « C'est en forgeant que l'on devient vachement fatigué. ». Ce mode permet aussi de débloquer les premières cartes exclusives de chaque classe .
Quoi qu'il en soit il est possible d'obtenir de nouvelles cartes dans les différents modes de jeu, d'en fabriquer en sacrifiant certaines de nos cartes ou d'en acheter avec de l'argent réel.
Le plus simple, dans un premier temps, consistera à valider des objectifs pour gagner de l'or échangeable contre des paquets de 5 cartes. À moins d'utiliser les PO comme monnaie d'entrée pour les modes « Aventure » et « Arène ».

Collection de cartes dans HearthStone

Les modes de jeu

Au moment de notre test, soit deux ans après sa sortie, HearthStone inclut quatre modes de jeu.
Le classique mode Partie pour se mesurer avec le deck de son choix à d'autres joueurs dans des parties classées ou non classées.
Le mode Aventure, seul et unique mode en PvE. Ici, le joueur devra enchaîner plusieurs Boss pour accéder à de précieux coffres contenant des cartes. Pour débloquer les différentes aventures il faudra d'abord payer 7 euros, ou dépenser 700 PO. Une somme non négligeable.
Puis vient le mode Arène. Pour 150 pièces d'or ou 2 € en prix d'entrée, on participe à maximum 9 batailles. On y gagne des cartes et de l'or en fonction du nombre de nos victoires.
Et pour finir, le mode événementiel « Bras de fer », débloqué une fois le niveau 20 d'au moins un de nos héros. Ce dernier propose chaque semaine de nouveaux défis et de nouvelles règles (Deck pré-défini...). Et devinez quoi ? Des cartes sont en jeu.
Nous conseillons, d'ailleurs, d'utiliser au début les PO uniquement pour acheter des paquets. Une fois à votre aise, le mode « Aventure » mais surtout « Arène » deviendront un très bon investissement.

Avis en bref

Plus qu'une alternative à Duel of Champions, Urban-Rivals, Hex: Shards of Fate ou même Magic Duels (Magic : the gathering) pour ne citer qu'eux, Hearthstone est tout simplement le JCC free-to-play à ne pas rater. Bonne pioche, Hearthstone propose suffisamment de modes de jeu pour nous divertir, même en solo, et offre de nombreuses occasions d'obtenir des cartes sans passer à la caisse. Il est également idéal pour de courtes ou longues sessions de jeu. Du fun à l'état pure abordable pour tous types de joueurs, et pourquoi pas, pour découvrir les jeux gratuits de cartes à collectionner.
Pour conclure ce test je n'ai qu'une chose à dire : « travail terminé ! »


Miam

  • Prise en main rapide
  • Addictif
  • Modes de jeu qui s'enrichissent avec les MAJ
  • Univers WoW
  • Modèle économique Free-to-play efficace
  • Jouable non-stop

Beurk

  • Ne bouleverse pas forcément le genre dans les mécaniques utilisées
  • Prix des aventures un peu élevé, même en PO

Avis de Gameof,
la rédac du site

9
Excellent

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran