MyBlackSail, GGcorp hisse le Pavillon noir

Après avoir commis la très décevante adaptation du manga « Sword Art Online », Ggcorp nous propose un nouveau MMOPRG par navigateur. MyBlackSail ne s’appuie pas sur une œuvre existante et n'a rien à voir avec la série « Black Sails » . Le joueur est tout simplement un capitaine pirate en quête de gloire dans un univers fantastique. Toutes ressemblances avec un autre jeu de l’éditeur est aussi purement fortuite enfin... presque.

jeu Myblacksail

Le rouge et le bleu

D'entrée de jeu, quatre choix s'offrent à nous, deux femmes et deux hommes dans 2 factions différentes semble t-il, mais aucune indication n'est faite quant à l'esprit de celles-ci... Du coup on choisit en fonction de la couleur ou de la gueule de notre écusson ou encore... des fringues de notre future aventurier. Ça commence bien...

Quatre choix de pirates dans MyBlackSail
Le choix du pirate semble être purement esthétique

Après avoir choisi son capitaine, on apprend que notre bateau a été attaqué par des monstres. Amnésique, nous débarquons sur l’île d'Or. C'est là que notre aventure commence. Il va falloir comprendre ce qu'il se passe dans le coin. Pourquoi les monstres marins d'habitude si peu enclins à s'en prendre aux humains sont-il devenus si agressifs ?
Et pour cela il va falloir reconstituer sa flotte, arpenter les mers, affronter créatures marines et autres individus malintentionnés puis se faire de nouveaux alliés pour enfin devenir le plus puissant des pirates.

Arpenter les mers
Les déplacements se feront uniquement à bord de notre bateau

Pimp My Boat

Mais pour commencer, notre rafiot de fortune ne fera pas le poids face à ce qui nous attend. Il va nous falloir amasser suffisamment de matos et d'or pour reconstruire nos propres bateaux, les équiper, et améliorer le tout. Les canons, la proue, le pont, tout sera à bâtir de ses propres mains et ça c'est plutôt pas mal. Pour peu qu'on lâche des diamants, la monnaie premium, on pourra même avoir de beaux navires pimpés. Les nombreuses quêtes proposées et les donjons nous aideront fortement à amasser de quoi gérer tout cela mais à un certain niveau il faudra aussi s'occuper de sa propre base. Base, elle aussi, génératrice d'or et de matos.

Amélioration du bateau et gestion notre flotte
Un bon capitaine se doit d'avoir le meilleur bateau et la plus belle flotte

Puis il faudra engager un nouvel équipage, et où trouve-t-on les forbans les plus aguerris ? Dans la Taverne bien entendu. Il faudra leur payer un coup pour les recruter. Et pas n'importe quel tord boyau si on veut engager les meilleurs ! Comprenez monnaie premium tout ça tout ça. A mesure de sa progression, il sera possible de recruter d'avantage de capitaines qui se battront sous notre bannière. Et tout ce petit monde, le joueur compris, débloquera des compétences qu'il faudra améliorer de temps en temps histoire de ne pas se faire couler trop facilement.

Notre perso, en plus d'augmenter ses capacités spéciales, devra augmenter sa réputation en effectuant des quêtes notamment. Plus les points de réputation augmenteront et plus notre héros gravira les échelons de la noblesse pirate pour, peut être, atteindre le statut ultime, celui de roi ou reine des pirates qui sait ?

Pas de quartier ! 

Nous voilà donc gonflé à bloc et prêt à en découdre. Myblacksail, comme tous les MMORPG de ce type est une suite sans fin de quêtes malheureusement peu intéressantes où on est baladé de façon automatique de PNJ en PNJ. Fort heureusement contrairement à bien des jeux du genre les combats au tour par tour sont un brin plus palpitants.
Ces batailles navales pourront s'effectuer en mode manuel ou en mode automatique. Chaque capitaine de notre flotte disposant de capacités spéciales, il sera judicieux de les utiliser au bon moment, ce qui n'est pas possible en mode auto.

Les batailles au tour par tour dans MyBlackSail

Lors des défis et donjons il sera aussi possible de se battre en coopération (en auto ou non) avec d'autres joueurs et à l'inverse, les combats d’Arène totalement automatique, nous opposeront aux autres joueurs en asynchrone.

En rejoignant une Légion (aka guilde), on pourra débloquer encore plus de fonctionnalités et la boutique de guilde s'ouvrira à nous, ce qui sera fort utile notamment pour construire des équipements plus performants sans avoir à les payer avec sa monnaie premium.

Avis en bref

Bien que l'on retrouve les mêmes grosses ficelles et les mécanismes de nombreux jeux MMORPG en ligne, Myblacksail parvient à se maintenir hors de l'eau en proposant aux joueurs de jouer... un peu.
Les combats s’avéreront un brin tactiques pour peu qu'on ne laisse pas l'IA gérer à notre place. On pourra construire sa propre flotte et la faire évoluer en même temps que son héros. En dehors de ça, comme ses aînés, le jeu n’échappe pas à la règle : pour avoir un gros bateau, de bons capitaines et une flotte digne de ce nom, il faudra mettre la main à la poche ou être très patient et gagner des diamants de temps en temps. A tester si on n'a jamais goûté aux joies de ce type de MMORPG par navigateur et qu'on aime l'univers des pirates.


Miam

  • La construction des bateaux et des équipements
  • Les combats au tour par tour
  • Esthétiquement réussi pour la plateforme

Beurk

  • Inventaire vite plein
  • Des directives de quête pas toujours claires (ou mal traduites?)
  • Quêtes pas particulièrement fun
  • Le mode AFK toujours de la partie
  • Des mécanismes et une esthétique qui nous procure toujours cette sensation de déjà vue

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

6
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran