Dungeons & Dragons : Neverwinter

Depuis 2013 le MMORPG free-to-play Neverwinter Online basé sur la franchise Dungeons & Dragons offre aux joueurs l'occasion de plonger à nouveau, sur PC, Xbox One et PS4, dans les royaumes oubliés et plus particulièrement au cœur de la ville de Neverwinter. Une immense cité encore en reconstruction un siècle après la Megapeste et toujours en prise à des puissances maléfiques dans les différents quartiers de la ville et ses environs.
Un jeu à télécharger phare de l'éditeur Perfect World et des développeurs Cryptic Studios, la société américaine à l'origine d'autres MMO free-to-play à succès et sous licence tels que Star Trek Online ou encore Champions Online.

Jeu Neverwinter Online

Classique et accessible

Le joueur incarne ici un héros qu'il aura créé de toutes pièces. Un héros fidèle à la licence D&D prêt à tout pour nettoyer la cité de tous les indésirables. On choisit sa race (demi-orque, humain, elfe, nain, draw, halfeling...), sa classe (voleur fourbe, prêtre dévoué, guerrier offensif ou défensif, rôdeur, archer, sorcier ou mage...) et ses origines. Vient-il des portes de Baldur ? Était-il un chasseur de monstre, un pirate ou un marchand ? Quelle divinité le guide ? Un background pour notre perso qui n'a pas forcément d'impact sur le jeu mais qui participe à l'immersion.

Neverwinter : Création du héros : Classe, race, origine, stats....

Une fois notre héros généré et le petit tutoriel terminé, l'aventure commence.
On enchaîne les différentes quêtes de la campagne principale assignées généralement par le sergent Knox, véritable pilier de ce Neverwinter. Des quêtes qui nous mèneront dans les différents quartiers, passages souterrains et autres zones intra et extra-muros. Des lieux proposant leurs lots de défis, PNJ et quêtes annexes au niveau de difficulté dépendant de la zone. On en profite bien sur pour looter de l'équipement, recevoir nos récompenses et monter de niveau puis on se prépare ainsi pour les quêtes suivantes et pour défier les ennemis plus dangereux encore des prochaines zones. Linéaire dans son approche Neverwinter se veut, vous l'aurez compris, classique, linéaire et très accessible.
Un tracé lumineux indiquera d'ailleurs le chemin à suivre pour atteindre l’objectif de la quête en cours histoire de nous simplifier la tâche.

Suivre le tracé lumineux pour atteindre l'objectif en cours
Suivez le tracé lumineux si vous êtes perdu

Un gameplay efficace enrobé d'un beau décor

Mais Neverwinter a bien plus à nous offrir qu'un simple enchaînement de quêtes classiques. Le jeu nous plonge dans des décors variés et agréables à explorer à pied ou à dos de monture, mais dispose également d'un système de combat dynamique des plus plaisant. On bloque les attaques ennemies, tourne autour d'eux, enchaîne les frappes, attaques à distance ou sorts en tout genre, et mettons à rude épreuve la tonne d'ennemis et les boss qui nous font face avec nos talents et compétences acquis en montant de niveau. Toujours épaulé par un compagnon d'aventure dirigé par l'IA qu'on aura embauché au préalable et qui comblera dans une certaine mesure nos lacunes. On privilégiera, par exemple, un soigneur si on décide d'incarner un bon gros guerrier offensif nain.

Les combats dans Neverwinter

Beaucoup de contenu pour tous types de joueurs

Depuis sa sortie les développeurs non eu de cesse d'ajouter une quantité importante de contenu (extensions) pour les joueurs de tous niveaux. Le jeu s'est donc vu agrémenté de nouvelles campagnes mais également de nombreux événements instanciés : joueurs contre joueurs, escarmouche et donjons. Si les parties en JcJ consiste à se foutre sur la tronche et s'avèrent sans grand intérêt ludiquement parlant, l'escarmouche et les donjons seront quant à eux bien plus fun et avant tout axés sur du poutrage de mobs en coopération avec trésors à la clé.
L'objectif de ses événements est évidemment de s'amuser avec un groupe de joueurs mais également de gagner de nombreuses récompenses dont certaines uniques.

Combat contre Charthraxis le dragon
Tout doux le dragon... gentil !

Trop de monnaies tue la monnaie

En parlant de récompenses, Neverwinter Online souffre de son trop grand nombre de monnaies différentes. Certaines pourront être gagnées uniquement dans les donjons (sceaux) et autres événements, d'autres dans chaque quartier (insignes, éclats, reliques) , sans parler de la monnaie de base (l'or), les diamants astraux ou encore la monnaie premium (les zens). Des monnaies utilisables uniquement à l’hôtel de vente, dans des boutiques dédiées ou au près de PNJ spécifiques. De quoi en perdre la tête !

Devenez maître de jeu, créez vos propres quêtes

Bref, NeverWinter fait tout de même parti des rares MMORPG free-to-play qui ont été portés sur consoles (Xbox One et PS4), même si certaines fonctionnalités essentielles du jeu sont aux abonnées absentes pour des raisons techniques. En effet si sur console les joueurs peuvent profiter de toutes les campagnes, quêtes et autres événements ils ne seront malheureusement pas en mesure d'utiliser la Fonderie un outil puissant qui permet de créer nos propres quêtes (voir même campagnes) et de les partager. Une fonctionnalité (tout comme les compagnons d'ailleurs) qui avait déjà vu le jour à l'époque de Neverwinter Night et qui offre une quantité illimitée de contenu et la possibilité de passer de l'autre côté : Maître de jeu (MJ).
On peut d'ailleurs tomber sur des quêtes plus intéressantes par rapport à celles officielles.

Avis en bref

Si Neverwinter a connu de nombreux déboires lors de son développement et avant sa sortie, on se retrouve au final avec un MMORPG de très bonne facture et réellement free-to-play. Classique dans son genre, le jeu se veut cependant extrêmement riche au niveau de son contenu. Des événements PvP ou PvE en pagaille et pour tous les niveaux mais également d'innombrables quêtes officielles ou directement conçues par les joueurs via la Fonderie (excellent outil uniquement disponible sur PC). De plus le gameplay est efficace et le jeu avait vraiment de la gueule au moment de sa sortie en 2013.
Quoi qu'il en soit, difficile d'être objectif, si comme moi, on est fan de l'univers heroic fantasy de la licence Dungeons & Dragons depuis son plus jeune âge et qu'on a adoré NeverWinter Night (ou tout simplement l'univers de R.A Salvatore). Ahhh dame Aribeth !
De plus, c’est toujours un plaisir de pouvoir croiser des personnages emblématiques tels que Drizzt Do'Urden et pour ceux qui ont eu la chance de jouer à Baldur's Gates : l’inoubliable Minsc et son fidèle compagnon Bouh.
Une très bonne alternative au MMORPG Dungeons & Dragons Online.


Miam

  • Les combats dynamiques
  • L'univers Dungeons & Dragons
  • Jeu très accessible
  • Esthétiquement très agréable
  • Pléthore de contenu pour joueurs de tous niveaux
  • Possibilité de créer ses propres quêtes et campagnes sur PC (avec la Fonderie)
  • Bonne VF
  • Nombreuses extensions depuis sa sortie
  • Free-to-play !
  • Gameplay efficace quelque soit le support
  • Très belle cinématique d'intro

Beurk

  • Le PvP sans grand intérêt
  • Classique, linéaire et dirigiste (pas forcément très gênant)
  • La Fonderie absente sur les consoles (Xbox One et PS4)
  • Beaucoup trop de monnaies différentes

Avis de Gameof,
la rédac du site

9
Excellent

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran