SkyForge, réveillez le dieu qui sommeil en vous

Skyforge est un free to play édité par My.com et développé par Allods et une partie de l'équipe d'Obsidian Entertainment. Autant dire qu'on s'attendait à du lourd lors de sa sortie en 2015. Ce MMO Action-RPG nous plonge dans un monde à mi chemin entre la fantaisie et la science fiction et nous fait endosser le costume non pas d'un super héro mais d'une divinité en devenir, répondant aux prières de l'humanité. 

MMORPG Skyforge

Complexe de Dieu

Après avoir créer son perso grâce à un outils de personnalisation assez poussé annonçant la couleur quant aux qualités graphiques du jeu, on sera jeté directement dans la mêlée pour un tuto fort bien intégré aux scènes se déroulant devant nous. En tant que soldat chargé de protéger la population, notre unité est attaquée par une bande de rats mutants, les Virds, qui finiront par avoir notre peau. Balancé comme un déchet, notre perso découvre qu'il a non seulement survécu, contrairement à ses petits camarades, mais qu'en plus, il est ce qu'on appel en Aelion, un immortel, une sorte de dieu en herbe. Il va donc lui falloir comprendre et maîtriser ses nouveaux pouvoirs jusqu'à devenir une puissante divinité. Oui rien que ça.

Ça ne sera pas évident et notre avatar en plus de sauver la veuve et l'orphelin, va devoir trouver sa voie s'il veut combattre les dieux passés du coté obscures. C'est Flavius, une autre divinité, au faux aires de Benedict Cumberbatch, qui sera en charge de nous mettre le pied à l’étrier en nous aidant à choisir une classe pour commencer : Cryomancien, Paladin ou Lumancien. Quelque soit notre choix on aura par la suite la possibilité de débloquer puis de switcher parmi d'autres classes : Berserker, Artilleur, Ninja et j'en passe. Du coup pas la peine de créer 50 perso, ont pourra incarner toutes les classes si ça nous chante.

Changer de classe dans Skyforge

Une fois en jeu et à mesure de sa progression on pourra même customiser son perso grâce à la salle de style. Il sera possible de débloquer de nouvelles tenues (de classes ou d’événement) pour être sapé comme jamais ou rester rôle play. D'ailleurs, le mélange entre science fiction et fantasy est très bien réussi jusque dans les tenues de notre perso.

Parcours initiatique

Le menu est simple est très clair, pas question ici de se perdre dans les méandres d'un arbre de compétences ou de devoir ouvrir des dizaines de fenêtre pour accéder aux caractéristiques de son perso ou à ses skills. C'est reposant bien qu'un peu linéaire.
En effet depuis 2016, l'Atlas de l'ascension, le gigantesque sphérier de compétence, à la manière de Final fantasy X, a été remplacé par un système de cheminement à travers le monde d'Aelion. Pas de niveaux, pour faire évoluer son personnage il faudra collecter des ressources (crédits, connaissance... ) et passer par différents bâtiments disséminés dans les provinces (temples, bastions...) et à la capitale (cathédrale, tour de la connaissance, le temple des exploits...).

Le temple du Paladin

Les temples de classes permettront de progresser dans la classe choisie en débloquant ses skills (peu nombreux mais faciles à utiliser) et sa forme divine. Il faudra principalement zigouiller des mobs à tour de bras pour progresser mais les combats dynamiques et le système de combo très efficace rendra le grind des plus agréable.

Combat dans Syforge

Les bastions, quant à eux, octroieront par le biais de quêtes bien précises des bonus passifs ainsi que des symboles correspondants à des items à utiliser temporairement en combats. Petit bémol d’ailleurs pour le système de quêtes qui pourra paraître un brin déroutant au début. On sera par exemple amené à retourner dans une zone déjà nettoyée parce que telle ou telle quête n'avait pas été activée.

En nous rendant à la capitale il sera par exemple possible d'organiser à la cathédrale des rituels moyennant crédits (la monnaie du jeu) pour faire venir à nous davantage de fidèles et donc, augmenter notre puissance. On est un dieu ou on ne l'est pas. On pourra d'ailleurs récupérer des adorateurs un peu partout dans le jeu pour peu qu'on les sauve d'une mort certaine. A La tour de recherche on récupérera des items bien utiles en combat en dépensant « la connaissance des ennemis » looté sur des créatures ou en réalisant des quêtes. Elle servira également à améliorer les caractéristiques de base de son perso comme sa santé ou ses dégâts maximum. D'autres bâtiments viendront améliorer les capacités de notre futur dieu.

La capitale

On ne vit pas que de prières et d'eau fraîche

Le jeu propose évidement du multi. Qu'il s’agisse des zones ouvertes ou des territoires du monde d'Aelion conçu pour les raids ou le JcJ. Mais un conseil, avant de se frotter aux autres joueurs mieux vaut maîtriser sa classe de prédilection et avoir suffisamment évolué. Les bastons entre dieux ne sont pas des promenades de santé !

Ce qui est intéressant dans Skyforge, en plus de la qualité du jeu évidement, c'est que toute les fonctionnalités du jeu sont accessibles à tous les joueurs. Les premium comme les gratuits. Quelque soit le mode de jeu (JcJ ou JcE). La seule différence réside dans le fait que les joueurs qui auront mis la main à la poche disposeront d'avantages en fonction de leur rang premium. Leur progression sera plus rapide puisqu'ils pourront looter plus de ressources, gagneront différentes monnaie premium comme les stimulants servant à passer une quête par exemple.

Mais le statut premium ne désavantagera pas les autres joueurs. Le prestige se gagne à la sueur de son front ! Si l'on souhaite jouer gratuitement il suffira de d'investir plus de temps que les joueurs premium puisqu’il sera toujours possible de grappiller quelques jours de statut premium lors d’événement par exemple ou de gagner différentes monnaies premium de temps en temps. What else ?

Avis en bref

Clairement, SkyForge n'a pas ré-inventé le MMORPG mais son système de progression plutôt original, les cinématiques et les graphismes somptueux nous le font vite oublié. On joue volontiers les divinités en nous baladant d'une classe à l'autre avec un naturel déconcertant.
Malheureusement, l'histoire principale est un peu noyée dans la profusion de missions qui nous seront attribuées en tant qu'immortel. Il faudra répondre aux prières de la terre entière alors imaginez ! De plus les doublures en vf auraient été très appréciées. Difficile de lire un texte ou de se concentrer sur ce que raconte un Pnj ou notre compagnon robot quand on est face à un boss rotor par exemple...
Cependant la qualité du jeu et son modèle économique franchement qui n'est en rien défavorable aux joueurs gratuit, font de Skyforge un MMORPG incontournable pour qui aime le genre !


Miam

  • Graphismes et cinématiques
  • Interface ergonomique
  • Système de progression des perso original
  • Tout à fait jouable gratuitement
  • Mélange science fiction/fantasy très réussi

Beurk

  • Voix en VO limite l’immersion
  • On se perd un peu dans le système de quêtes

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

9
Excellent

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran