Notre journée à la Paris Games Week 2016


: Par Gameof, la rédac

Pour la première fois l'équipe de Gameophage s'était déplacée à la Paris Games Week 2016. Au poste le jour de son ouverture le 28 octobre, la foule amassée à l'entrée annonçait déjà la couleur. Nous avons donc fait le tour de ce fabuleux salon, qui figure d'ailleurs parmi l'un des plus gros d'Europe consacré au jeu vidéo avec plus de 300 000 entrées.

Paris Games Week 2016

Si la PGW fût pour nous l'occasion de checker les jeux free-to-play présents lors de cet événement, se fut également celle de goûter pour la première fois à la réalité virtuelle et plus particulièrement au PlayStation VR via le jeu London Heist. Avec toutes les critiques que nous avions pu lire sur la toile, nous étions déjà bien préparé à ce qui nous attendait. L'immersion nous a effectivement vite fait oublié le rendu digne d'une ps2.5, le manque de précision des PS Move et les deux heures d'attente dû à une très mauvaise organisation et gestion de la file d'attente.

FarPoint à la PGW 2016 : Playstation VR
Nous n'avons pas pu tester le très prometteur Farpoint et son Fusil

Passé cette étape obligatoire de la VR nous avons donc commencé à explorer le premier pavillon. Un immense espace animé avec des shows et compétitions organisés par les sociétés du jeux vidéo (éditeurs, développeurs, constructeurs...) ou par la chaine de TV Game One, mais également un lieu pour s'essayer aux jeux AAA du moment ou les jeux à venir : Watch Dogs 2, Final fantasy XV, Battlefied 1, Dishonored 2, etc. Pour ma part c’était surtout le discret Nioh, une exclusivité PS4, qui attira particulièrement mon attention. Difficile de ne pas être tenté par ce mélange entre Onimusha et Dark Soul.

Jeu Nioh

Venu ensuite le temps de se remplir la panse avec un sandwich à prix d'or avant de s'attaquer au pavillon 2, quant à lui plutôt dédié à un jeune publique. Les fans de jeux univers manga, ou des skylanders pour ne citer qu'eux pouvaient s'en donner à cœur joie. On pouvait également, comme chaque année y trouver le trop petit espace (à notre goût) consacré aux jeux indépendants Made in France. On à donc pu voir et tester le prochain jeu de Motion Twin mais également divers jeux (free-to-play ou non) à venir ou déjà dispo de diverses sociétés françaises indépendantes : Shiness, Star Crew, Dracodino, Monster Boy, Sand Wars et bien d'autres encore.

Espace jeux Made in France : Paris Games Week 2016

Pour finir nous avons passé nos derniers moments à la Paris Games Week au pavillon 3 et plus particulièrement à l'espace consacré à l'ESWC (Electronic Sports World Cup), en compagnie de l'animateur Olivier Morin (Asuka).
Pas forcément amateur d'eSport nous avons pris cependant beaucoup de plaisir, au milieu d'un publique survolté, à suivre le match entre l'équipe de Rogue et celle de la Fnatic Academy sur Counter Strike.

Rogue contre Fnatic Academy sur Counter Strike : ESWC PGW 16
L'équipe de Rogue malmenée par Fnatic Academy

On espère pouvoir remettre ça l'année prochaine !

Infos complémentaires

Paris Games Week : Site Officiel
A propos de l'ESWC