Clash of Kings, un univers fantastique avec du dragon dedans

Sortie en 2014, Clash of Kings fait encore partie des jeux populaires présentés dans les différents stores sur mobile ou sur Facebook. Après y avoir joué quelques minutes on se dit qu'il s'agit d'un énième jeu de stratégie F2P avec des graphismes, une interface et des mécanismes vus dans de très nombreux jeux du genre. Comment la firme chinoise Elex Wireless tire t-elle son épingle du jeu ?

Jeu Clash of Kings

La Bataille des rois

Le joueur endosse le costume d'un seigneur désireux de faire main basse sur la forteresse d'un autre seigneur. Après une courte intro, le général de notre armée nous demande si on souhaite revendiquer les terres et le titre du précédent taulier visiblement incompétent. S'ensuit alors un tutoriel pour nous apprendre les bases du gameplay.

Bref, ll faudra construire toute sorte de bâtiments pour qu'enfin vienne le moment de lever une armée capable, cette fois, de protéger la forteresse. Oui parce qu'au vu du nom du jeu, vous imaginez bien que les autres seigneurs du coin ne sont pas là pour cueillir des fleurs autour de notre fort. Non, comme nous ils n'ont qu'un seul désir, devenir le monarque qui gouvernera tous les seigneurs du coin. Le roi des rois quoi.

Bâtir un empire, c'est pas donné

Mais avant toute chose il va nous falloir construire des bâtiments capables de générer des ressources puis les faire évoluer pour augmenter leur rendement. Une fois les réserves pleines on devra se mettre à former des unités. Beaucoup d'unités. Plus on progressera en tant que joueur et en effectuant des recherches, plus nos unités seront variées et performantes.

Notre royaume dans Clash of Kings
Bâtissez votre forteresse

Bien qu'on parvienne sans mal à s'en passer à bas niveau, la monnaie premium, l'Or, permet d’accélérer les processus de construction ou de formation des armées. L'Or permet aussi de construire plus d'un bâtiment à la fois et d'obtenir toute sorte de bonus. On pourra même customiser son château.
Il sera possible de grappiller un peu d'Or à la roulette, en validant des succès ou en invitant ses amis Facebook et le jeu n'est vraiment pas avare en récompense. En jouant régulièrement on pourra vraiment récolter des ressources et des bonus qui nous donneront un bon coup de pouce. Mais malheureusement, pas de quoi être compétitif à plus haut niveau. Des boucliers de protection ou des bonus de défense seront indispensables si on a un temps soit peu d’ambition. Visiblement, devenir Roi, ça se paie sur Clash of Kings...

La guilde, notre seul salut

Après avoir pris soin d’améliorer sa forteresse et surtout de consolider ses défenses il sera temps d'aller se frotter au monde extérieur.
On pourra tout d'abord se faire la main sur les monstres peuplant les environs. Barbares, centaures, saloperies volantes, il y a le choix. En nous forçant à attaquer des monstres progressivement en fonction de leurs niveaux, le jeu nous entraîne à une certaine prudence et nous évite surtout de perdre bêtement les unités qui risqueraient de nous faire défaut le moment venu.

La map dans Clash of Kings

Des mines et des champs pourront aussi être exploités en dehors de nos murs. Mais attention, d'autres joueurs pourront aussi y prétendre. Les bastons et les sièges de forteresses adverses permettront d’asseoir son pouvoir dans le royaume. Mais seul, il sera difficile d'y parvenir. Rejoindre ou créer une alliance rapidement est une bonne chose si on souhaite aller loin. L'alliance apportera aide en ressources, soutien en cas de siège et baston dans la joie et la bonne humeur. De plus en rejoignant une alliance on aura accès à encore plus de contenu.

Liste des évènements

En parlant de contenu, en dehors de l'amélioration de son fort et la collecte des ressources, le jeu manque quelque peu de modes vraiment solo. En revanche coté événements multi il y a de quoi faire : boss de monde, JcJ, royaume contre royaume, événements mensuels ou hebdomadaires, etc.

Avis en bref

Clash of Kings ne bouleverse pas vraiment le monde du jeu de stratégie tant son gameplay est classique et ses graphismes un poil daté, mais ses différents contenus multi ou solo peuvent facilement séduire les fans du genre. On progresse lentement mais sûrement sans trop de problème mais à un certain niveau les choses s’accélèrent. Et à moins d’appartenir à une grosse guilde capable de nous soutenir en cas de siège ou d'être très actif, le seul moyen de survivre sera de se payer des protections. Autant dire que Clash of Kings pourra s'apparenter pour certains à un Pay To Win.


Miam

  • Des récompenses à gogo
  • Possibilité de customiser son château
  • Bouclier de protection jusqu'au niveau 6
  • Beaucoup de contenu
  • Véritable jeu de gestion et de stratégie MMO

Beurk

  • Graphismes un peu datés
  • Très Classique
  • Des allures de Pay To Win si on appartient pas à une guilde puissante ou si on investi pas suffisament de temps dessus
  • Temps d'attente élevés pour construire et améliorer nos infrastructures à partir d'un certain niveau

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

7
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran