Criminal Case, les experts dans ta poche

Le studio indépendant français Pretty Simple nous propose un jeu de type "objets cachés" des plus réussi : Criminal Case. Jeu qu'on ne présente plus... mais on va quand même le faire !

La police de Grimsborough accueil dans son département de police scientifique un nouvel officier, un détective à l'œil de lynx incarné par, je vous le donne en mile, le joueur !
Épaulé par l'officier Jones et une équipe d'experts aussi balaise que celle de Grissom, celui ci devra résoudre un très grand nombre d'affaires de meurtres. Pas mois de 50 au moment du test. Chaque enquête est de plus composée de chapitres et d’enquêtes secondaires parfois liées à une affaire ultérieure. Bref de quoi passer des heures de jeux... enfin pas tout à fait.

Pour résoudre les crimes, le joueur doit examiner des scènes de crimes afin de dénicher des preuves matérielles, les analyser, interroger des suspects, le tout, par le biais de mini-jeux (recherche d'objet, puzzle, énigmes...).
Le premier des scénarios est d'un simplicité limite insultante, mais on comprend vite qu'il fait office de tutoriel, que les choses sérieuses vont bientôt commencer.

Scène de crime dans un studio : Criminal case
Scène de crime dans un studio

La majeur partie du temps il faudra trouver des objets précis, en un minimum de temps dans différents tableaux, ou plutôt dans un bordel sans nom. Fort heureusement les graphismes soignés permettent de s'y retrouver. Le kit médico-légal permet d'examiner les indices trouvés sur les scènes de crimes.

Chaque fois que l'on termine un tableau, on cumule des points permettant de gagner des étoiles, indispensables pour progresser dans une enquête.
En effet, interroger un suspect ou même passer à l'affaire suivante coûte des étoiles.
Il faudra donc refaire encore et encore (dans la limite de sa jauge d’énergie) les mêmes scènes de crimes pour débloquer un max d'étoiles.
Heureusement des multiplicateurs et des booster accélère un peu le processus mais, on fini tout de même par connaître les tableaux par cœur. D'aucun diront que c'est parfait pour exercer sa mémoire, à vrai dire c'est parfois franchement lassant.
D'autres types de mini-jeux viendront par la suite briser quelque peu cette routine.

Quoi qu'il en soit, à chaque mini-jeux terminé, le joueur empoche des points d’expériences ainsi que de l'argent qui lui permettront de personnaliser son avatar ou d'acheter des bonus. Bien que nous soyons régulièrement sollicité pour dépenser notre argent réel dans l'achat d’énergie ou de monnaie virtuelle, le jeu peu tout à fait s'apprécier sans débourser un centime. Évidement il faudra être patient. La jauge d’énergie se recharge après quelques heures ou bien, il faudra parfois patienter des jours (réels) pour avoir accès à la mission suivante par exemple.

L'aspect social est aussi bien présent sur les version IOS ou Android, n'oublions pas que Criminal Case a d'abord été développé pour Facebook. Il est possible de se mesurer à ses amis, d'échanger des cartes chance ou encore de bénéficier de bonus d'aide grâce à son réseau.

Avis en bref

Idéal quand on a 5 mins à tuer (sans jeu de mot à deux balles), Criminal Case pourra lasser si l'on est pas du genre à aimer les choses répétitives. Le fait de devoir effectuer plusieurs fois toutes sortes d'actions ou de devoir patienter des heures, voir des jours pour progresser, nous fait parfois perdre de vu le scenario distillé par conséquence au compte goutte. Mais les dialogues drôles, les enquêtes nombreuses et les graphismes léchés font de Criminal Case le paradis des fans de CSI et des jeux de type "objets cachés".


Avis de Cyanoz,
la rédac du site

8
Savoureux

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran