Jurassic World: le jeu, effet "Waouh" pas garanti

Si la série des films Jurassic Park a fait l'objet d'un bon nombre d'adaptations en jeux vidéo PC et consoles, le dernier volet Jurassic World n’échappe pas non plus à la règle. Cette fois, c'est sur mobile que l'on pourra élever des dinosaures surpuissants prêts à combattre en arène dans Jurassic World™: le jeu, un free-to-play édité par Ludia Inc qui s’était d'ailleurs occupé de Jurassic Park™ Builder toujours sur Ios et Android.

Jurassic World: Le jeu

Un scenario pour justifier le nom du jeu

Jurassic World reprend un peu la trame scénaristique du film comme toile de fond et tous les personnages répondent présent. On retrouve la tante Claire Dearing quelque peu dépassée par l'arrivé de ses neveux, Owen Grady le beau gosse de service, Barry le dresseur toujours près à donner de bons conseils, le méchant Vic Hoskins qui rêve de nous voir mort et Masrani le Big Boss. Tous interprétés respectivement par Bryce Dallas Howard, Chris Pratt, Omar Sy, Vincent D'Onofrio et Irrfan Khan.
Bien que tout ce petit monde soit graphiquement très réussi dans le jeu, leurs interventions ne sont là que pour caler des objectifs pas franchement palpitants et pour justifier le nom du jeu...

Omar Sy dans Jurassic World: Le jeu
Omar Sy fait également des apparitions dans Jurassic World: Le jeu

Mais le réel but de Jurassic World™: le jeu et son seul intérêt est d’acquérir des dinosaures, de les rendre plus forts et de les envoyer combattre dans une arène. Alors oui, il nous faudra construire des bâtiments qui généreront pièces de monnaie et nourriture ou encore rendre le parc plaisant pour les visiteurs imaginaires avec des décorations qui auront surtout pour but de booster nos profits, mais la notion du parc à thème du film à quelque peu été oubliée par les développeurs pour laisser place essentiellement aux combats.

Le parc dans Jurassic World: Le jeu
Une partie du Parc

Vous avez demandé plus de dents ?

Le cœur du jeu est donc la collection de dinosaures. Si les quêtes nous permettront d’acquérir des dinos de base, le jeu nous offre régulièrement des deck contenant au moins une créature et d'autres ressources. Bien entendu il sera possible de se procurer des paquets supplémentaires ou contenant des animaux rares à légendaires moyennant finance IRL.

Les cartes dinos seront envoyées dans l'incubateur pour obtenir des dinosaures de chaire et d'os. À la manière d'un Dragon City, il faudra ensuite les gaver de viande ou de végétaux, selon leur espèce, pour les faire monter de niveau. Une fois le niveau max atteint on pourra les faire évoluer pour peu que l'on possède une bestiole identique et des points de génétique. Le Docteur Wu sera ravie de jouer les savants fous pour nous. On pourra ainsi obtenir des dinos de rang supérieur, plus forts, beaucoup plus forts. Une fois nos dinosaures à la hauteur, il sera temps de les envoyer combattre dans l’arène.

Les raptors ont un nouvel alpha

Les affrontements, en tour par tour et merveilleusement animés, nécessiteront de bien choisir ces animaux avant le combat sachant qu'un carnivore aura le dessus sur un herbivore qui n'aura pas de mal à venir à bout d'un ptérosaure et ainsi de suite. Une dimension tactique classique mais qui fonctionne tout à fait ici.
Après avoir choisi son dino il faudra décider de passer son tour et donc de cumuler des points d'action, de se protéger ou d'attaquer. En cumulant ses points d'action on pourra mieux se protéger et faire plus de dégâts, ou risquer de se faire tuer. Un choix difficile mais stimulant.

Les combats dans Jurassic World: Le jeu
Combat entre un Majungasaurus et un Carnotaurus

Hoskins nous défiera régulièrement mais il existe différents types d’arènes. Des combats entre dinosaures d'une même famille (carnivores, aquatiques...), l’arène VIP ou encore l’arène JcJ dont le droit d'entrée coûtera tout de même de la monnaie premium ou le visionnage d'une pub, ce qui n'a pas fonctionné pour nous comme de par hasard.

En parlant de monnaie premium, en plus de celle-ci, Jurassic World™: le jeu tente de nous vendre des paquets de cartes contenant des dinosaures rares voir légendaires en nous faisant directement dépenser nos euros. Rien d'anormal jusque là, mais il ne s’arrête pas là puisque l'on peu également devenir VIP et ainsi participer à des combats exclusifs et gagner les récompenses qui vont avec moyennant un abonnement de 45€ par trimestre... voilà voilà...

Avis en bref

Alors que le film n'arrivait pas à la cheville du premier volet de la série des Jurassic Park, le jeu bien que graphiquement à la hauteur, n'apporte rien non plus. Dans Jurassic World™: le jeu, on est pas la pour gérer un parc à thème mais pour créer puis entraîner des dinosaures génétiquement modifiés. Si le héros du film avait un minimum de sentiment pour ses dinos, ici ils ne sont réduit qu'au statut de chiens de combat qu'on peut acheter, manipuler, vendre, et envoyer se faire déchiqueter sans état d’âme... Et bien que les combats soient tactiquement bien conçus, le coté jeu à licence aux tendances Pay-To-Win, à la limite du Pay-To-Play, agace et ne donne pas envie de s'y pencher d'avantage.


Miam

  • Graphiquement réussi
  • Personnages du film présents
  • Combats tactiques

Beurk

  • Pay to win ?
  • Dialogues entre les persos inutiles
  • Gestion du parc peu intéressant

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

5
Manque de sel

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran