Liberators, les Soldats de l'espoir

En fin 2015, la société Mutantbox célèbre le 70ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale avec Liberators, un jeu de stratégie par navigateur free-to-play centré sur des événements et personnages historiques.

Jeu Liberators édité par Mutantbox

Le jour le plus long

La campagne solo de Liberators débute le 6 juin 1944, date du débarquement des troupes alliées sur les côtes de Normandie. En tant que Leader le joueur se voit participer activement à la libération des principales villes d’Europe du joug nazi.
L'occasion de traverser, entre autres, Cherbourg, Venise, Prague, Vichy, Paris et Berlin ou encore de croiser pléthore de personnages réels de cette période sombre de notre histoire dont Patton, de Gaulle, Pétain, Churchill, et Hitler lui-même.

carte de l’Europe dans Liberators
Libérez les villes des nazis et partez à leur conquête avec votre clan

Les commandants passent à l'attaque

L'essentiel de Liberators consiste à recruter et entraîner des dizaines de commandants. Des héros de la seconde guerre mondiale, hommes et femmes, qui nous prêteront main forte avec leurs troupes d'infanterie, de soutien ou d'artillerie lourde. La puissance de ces commandants sera déterminée par leur rang représenté par des étoiles mais plus globalement par leur niveau et leurs stats : force, défense, santé, vitesse et nombre d'unités sous leur commandement. Des caractéristiques qui évolueront grâce aux points d'expérience et aux accessoires ramassés en repoussant l'armée du reich et en effectuant des raids dans les villes tout juste libérées. On pourra d'ailleurs, dans certaines d'entre elles, enrôler des commandants soit en s’entraînant avec eux soit en les soudoyant avec des barres de chocolat.

Montgomery dans Liberators
Montgomery, un de nos commandants recrutables

Gameplay fidèle au genre

Le jeu se compose de deux grandes parties inhérentes au genre. D'un côté la construction de notre base pour former de nouveaux commandants et faire le plein de consommables (or, provisions et équipement), et de l'autre, les batailles liées à la campagne principale ou aux différents modes de jeux.

Notre base dans Liberators
Développez votre Camp

Liberators propose son lot de modes à débloquer en fonction de notre niveau. Le classique mode JcJ (joueur contre joueur) pour le classement, des guerres de territoires entre alliances, ainsi que des modes pour « revivre » des batailles qui ont changé le cours de la guerre ou tout simplement pour défier les troupes des plus grands commandants et généraux nazis.

Sur le front

Avant chaque bataille on devra déployer cinq de nos commandants en fonction des types de troupes qu'ils dirigent, leur portée, leur puissance mais surtout en prenant en considération les troupes qui nous font face.
Une fois la formation en place les combats se dérouleront automatiquement sans intervention de notre part. Il sera toujours possible de les passer pour éviter de perdre son temps inutilement. Une fonctionnalité très appréciée notamment dans les phases de farm et de level up.

Bataille à Marseille sur Liebartors
Affrontement pour la libération de Marseille

Notons que seules les batailles pour le contrôle des villes (guerre des clans) sont en temps réel et permettent au joueur de bouger ses troupes et attaquer celles des adversaires. Le joueur devra choisir si il défend ou attaque la ville.

Avis en bref

Liberators figure parmi ces jeux de stratégie free-to play qui s'apprécient aussi bien dans son coin, sans se soucier des autres joueurs, mais également si on est adepte des guerres entre alliances ou du « montre moi qui a la plus grosse » en général. Si la progression se prend un sérieux coup de frein une fois un certain niveau atteint, en solo, liberators conserve cette sensation de pouvoir avancer sans forcément ressentir le besoin d'acheter la monnaie premium (obligations de guerre). La prise en main du jeu est immédiate et avancer dans la campagne, recruter et booster nos commandants est réellement fun.
De plus ce jeu en ligne ne se contente pas de nous distraire mais apporte également une touche éducative par le biais d'informations historiques.
Même si les batailles manquent d’interactivité et si les guerres de clans manquent quant à elles de clarté (du moins au début), pour le reste Liberators mérite de s'y attarder surtout si vous êtes fan du genre et plus particulièrement des jeux traitant de cette période. Le jeu est en français et jouable en ligne en passant par facebook ou non.


Miam

  • Visuellement réussi - Gameplay efficace
  • Pléthore de commandants à recruter
  • Educatif
  • Appréciable même en solo

Beurk

  • Progression fortement ralentie vers le niveau 35-40
  • Guerres des alliances pas assez intuitives

Avis de Gameof,
la rédac du site

8
Savoureux

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran