Ankora, deuxième jeu de la saga Deiland

Les joueurs ayant aimé le poétique « Deiland » que nous avions présenté il y a quelques temps seront heureux de découvrir Ankora, le dernier né du studio espagnol Chibig. On y retrouve un personnage croisé sur la planète du petit prince pour un free to play toujours aussi beau et mieux pensé.

Jeu Ankora

Le labyrinthe d'Ankora

Le joueur incarne Mûn, la chasseuse de monstres rencontrée dans Deiland. Voilà que notre voyageuse se retrouve en mauvaise posture puisque sa navette s’est écrasée sur une planète inconnue. Il va lui falloir trouver les débris de son vaisseau dans l’espoir de fabriquer un émetteur et appeler des secours. Sur place, elle rencontre des Anks, habitants de la planète Ankora où elle se trouve. Menacés par des forces obscures, eux aussi ont besoin d'un coup de main. Mûn et les Anks vont alors s'entraider pour retrouver leur liberté. L'exploration de la planète sera pour Mûn un véritable parcours initiatique.

Temple dans Ankora

La map d'Ankora se divise au moyen d'un quadrillage où chaque case représente un tableau que devra traverser notre héroïne en empruntant des sorties  Nord, Sud, Est, Ouest pas toujours accessibles. Pour cela, elle va devoir agir sur son environnement, lui même divisé en petites cases, en nivelant le terrain, construisant des ponts ou des escaliers, se défendant contre les créatures hostiles qu'elle croisera, etc. Et ce sera parfois un véritable casse tête. Niveler le terrain signifie enlever ou ajouter une case de terre, construire un pont demande du matos. Si on a ni terre ni matos ou pas encore l'outil adéquat sur soit, pas moyen d'agir. Il faudra parfois faire des tours et des détours pour arriver là où l'on souhaite aller. Sans compter que l’intrépide chasseuse à peur du noir et rechignera à se déplacer de nuit. Heureusement, une fois découvertes et activées, on pourra compter sur des tours de téléportation.

Combat contre un loup

Quoi qu'il en soit, la map sera rapidement explorée d'autant que le jeu permet de jouer gratuitement durant des heures si on le souhaite. Il y a évidement une boutique mais celle ci ne propose rien qui puisse nuire à la progression des joueurs qui ne veulent pas mettre la main à la poche : un sac à dos pour transporter plus d'objets, plus d'or, des matériaux ou encore un téléporteur certes pratique mais dispensable.

Une héroïne couteau suisse

En plus de toutes les embûches rencontrées, il faudra aussi faire attention à Mûn : Elle aura faim, soif, froid, sera fatiguée et les combats mettront sa santé à rude épreuve. Si la malheureuse venait à perdre conscience, les monstres du coin ne se gêneront pas pour piller son sac à dos, qu'on se le dise !
A mesure de sa progression il faudra également lui attribuer des points de compétences en force, agilité, intelligence et endurance. Elle sera alors plus à même d'affronter les épreuves qui l'attendent.

Mûn atteint le niveau

Au cours de son aventure Mûn rencontrera différents Anks susceptibles de l'aider à progresser. Les dialogues entre les personnages rendent d'ailleurs la petite Mûn plus attachante que le petit Prince de Deiland.
Certains endroits de la carte, une fois débloqués, nécessiteront un peu d’aménagements afin qu'un Ank s'y établisse et puisse aider Mûn dans son voyage. Ceux-ci lui confieront des quêtes en échange de nouveaux outils, de nouvelles compétences ou d'objets utiles. Elle pourra alors fabriquer des objets et des armes améliorables, couper du bois, détruire des rochers qui lui barre le passage ou encore élever des animaux ou labourer des champs pour faire revenir les Anks et se nourrir.
Sauver une planète n'est pas de tout repos !

Cultivez dans Ankora

Avis en bref

Jeu de rôle, de survie, de ferme, d'exploration, Ankora c'est tout ça à la fois. Le jeu est très réussi graphiquement et le gameplay est simple et efficace. Même si le principe est le même que son grand frère Deiland, Ankora est quelque peu différent. Chibig a réussi à améliorer toutes ces petits choses qui agaçaient et a ajouté ce qui manquait cruellement à Deiland. Il y a cette fois un scenario, des quêtes, un but à atteindre et surtout moins de problèmes de camera ou de ressources qui disparaissent ! Partir à la découverte de cette planète est des plus plaisant et grâce aux différents dialogues on parvient à s'attacher à Mûn. Bref si vous avez aimé Deiland vous adorerez Ankora !


Miam

  • Graphismes
  • L'aspect exploration
  • La durée des sessions de jeux n'est pas limitée
  • Pub seulement on veut plus de ressources

Beurk

  • Durée de vie. Une fois l'exploration terminée on se demande ce que Mûn pourra bien faire ?
  • Chronophage

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

8
Savoureux

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran