Batman : Arkham Underworld, un jeu aux allures de Clash Of Clans

Pour ce troisième volet sur mobile de la licence Batman : Arkham édité par Warner Bros,  les développeurs de NetherRealm Studios passent le relais à la société Turbine. Studio à l'origine du MMORPG Le Seigneur des Anneaux Online.
Dans Batman : Arkham Underworld les super-vilains de l'univers DC comics et plus particulièrement de Gotham City volent la vedette au Chevalier noir dans un jeu gratuit de gestion tactique aux allures de Clash Of Clans. Des changements qui portent leurs fruits.

Jeu Batman: Arkham Underworld

Batman n'a qu'à bien se tenir !

Laissons de côté la batmobile et tout notre attirail de super-héros et incarnons ici un génie du crime nouvellement installé à Gotham City. Une véritable ordure ambitieuse et désireuse de faire main basse sur la ville en damant le pion au chevalier noir, délogeant les mafieux déjà bien implantés tels que Carmine Falcone ou repoussant les autres joueurs tout aussi avides de pouvoir.

Pour accomplir nos noirs desseins et aller foutre le bordel chez nos concurrents on devra développer notre planque, recruter des sbires servant de chair à canon et réunir une équipe de choque composée des pires super-vilains de Gotham City tels que l'Homme-Mystère, Harley Quinn, ou encore Mr Freeze.

Les super-vilains recrutés sur Batman: Arkham Underworld
Sélectionnez le super-vilain que vous souhaitez emmener en mission

Les joueurs habitués aux jeux de stratégie et particulièrement à Clash Of Clans ne seront pas dépaysés avec les mécanismes de Batman : Arkham underworld. Le jeu se compose de la même façon avec deux phases distinctes propres au genre.

Le QG du futur Parrain de Gotham City

La première de ces phases consistera à construire notre repaire pièce par pièce. On y agencera de nouvelles salles au fur et à mesure de notre progression, des meubles qui généreront des revenus, ainsi que des pièges, des sentinelles, des postes de gardes et autres gorilles pour protéger nos biens des attaques d'autres joueurs. La planque servira aussi à faire le plein de sbires qu'on pourra entraîner ou pour renforcer voir débloquer les compétences passives et actives de nos super-vilains afin de mieux se préparer aux combats.

Exemple de repaire

PvE ou PvP, nos super-vilains font le ménage

Pour la seconde phase il s'agira d'attaquer les bases des autres joueurs en asynchrone ou bien celles associées au mode histoire en ayant fait une reconnaissance des lieux au préalable. Dans tous les cas, une fois le raid lancé, on devra déployer nos sbires et le super-vilain choisi d'amener en mission, dans un repaire bien défendu et disposant parfois de systèmes d'alarmes pour avertir la police. A la clé, cash et points d'expérience pour nos super-vilains en guise de récompense.

Pour chaque mission (raid) des objectifs bien précis nous seront donnés. Si les objectifs en JcJ (joueur contre joueur) consistent à piller le repaire et passer les défenses mises en place par l'adversaire pour battre le super-vilain qui garde les lieux, les missions liées au mode histoire s’avéreront quant à elles un tantinet plus diversifiées mais non moins redondantes à moyen terme. Du moins pour ceux qui ne sauront apprécier tout le potentiel tactique qu'offre Batman : Arkham Underworld.
De plus, les missions en JcE (joueur contre environnement) nous font croiser une pléthore de personnages du comics.

Reconnaissance des lieux avant chaque mission
Faites une reconnaissance des lieux et prenez connaissance des objectifs

Tout comme dans Clash of Clans les sbires déployés sur la map lors d'un raid seront autonomes. Seul notre super-vilain pourra être déplacé selon notre volonté et pourra utiliser, toujours quand bon nous semble, ses compétences et attaques spéciales. En plus des compétences propres au super-vilain, d'autres éléments tactiques comme les bombes à gaz s'ajouteront, en progressant dans le jeu, aux actions possibles au cours du raid.

Free-To-Play ou Pay-To-Win ?

Batman : Arkham underworld est un free to play parmi tant d'autres avec un gameplay répétitif et de longs temps d'attente lorsqu'il s'agit d'améliorer notre QG, booster nos super-vilains, ou entraîner nos hommes de main. Un processus classique pour frustrer les joueurs et les pousser à consommer des diamants (la monnaie premium du jeu) si ils souhaitent accélérer leur progression. Heureusement le jeu est suffisamment bien pensé pour limiter les déséquilibres entre les joueurs ou pour permettre à chacun d'évoluer à son allure. De plus des diamants pourront être obtenus si on prend le temps de visionner quelques pubs ou par le biais de missions spéciales.

Avis en bref

Qu'on se le dise Batman : Arkham underworld n’est pas forcément d'une très grande originalité. La prise de risque est ici limitée en s’inspirant principalement des mécanismes d'un des jeux les plus populaires sur mobiles, Clash Of Clans. Cependant sans atteindre le niveau de son modèle (quoi que), Batman : Arkham underworld s'avère suffisamment tactique et plaisant pour satisfaire les fans de DC Comics ou des jeux de stratégie du même genre. De plus Batman : Arkham Underworld brille de part l'ambiance qu'il dégage et ses graphismes fidèles à l'univers sombre des Batman.


Miam

  • Ambiance fidèle à l'univers du comics
  • Tactique et fun
  • Plutôt bien pensé pour éviter les trop gros écarts entre joueurs premium et les autres
  • Un très bon Clash Of Clans like
  • Agréable à jouer même sans payer

Beurk

  • Répétitif si on ne profite pas de toutes les possibilités tactiques qu'offre le jeu
  • Les temps d'attente pour améliorer son QG, recruter ou booster nos troupes

Avis de Gameof,
la rédac du site

8
Savoureux

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran