Rising Lovers, un jeu de drague pour les grands

A première vue, Rising Lovers est une copie conforme d'Underlove Stories: Naomi, un autre jeu de drague proposé lui aussi par Tictales. Gameplay et graphismes, on a l’impression de jouer au même jeu. Sauf que cette fois, l’éditeur semble s'adresser à un publique plus âgé. Voyons ce que Rising Lovers a dans le ventre.

Jeu Rising Lovers sur Navigateur, IOS et Android

Vis ma vie d'expat à Shanghai

Le joueur incarne une jeune femme dont le père vient de mourir. Héritière d'un appartement à Shanghai dont elle ignorait l'existence, celle-ci décide sur un coup de tête de s'y rendre pour découvrir ce que pouvait bien cacher son papounet.
Que va t-elle trouver là-bas ? Va t-elle suivre la voie tracée par ses parents ou réaliser ses rêves ?
Sur place, une foule de beaux mecs et de belles nanas l’attendent : un prof de physique vegan, un charmant colloc, un beau ténébreux, un top modèle et une jolie barmaid. Il sera difficile de faire un choix, et c'est au joueur que revient cette lourde tâche !

Julien de RisingLovers
Julien, Le Beau Gosse du jeu

Rising Lovers est un Visual Novel des plus classiques. On suit les aventures de notre héroïne par le biais de dialogues qui s’enchaînent dans différents décors et avec différents personnages. Les graphismes sont d'ailleurs plutôt soignés. Il faudra parfois faire des choix même si on devine très vite que ceux-ci ne sont pas cruciaux pour la suite des événements.

Faire des choix dans Rising Lovers

Plus mature, moins cucu

Chaque jour, 300 points nous sont offerts pour avancer dans l'histoire. Chaque étape d'un dialogue (ou d'un monologue d'ailleurs) ou un choix de réponse coûte 10 points. Les sessions de jeu sont très courtes et on sera quelquefois amené à pester lorsqu'on a affaire à une suite de « euh » ou de « ... ». On pourra néanmoins gratter quelques points en regardant une vidéo, en parrainant des amis ou bien entendu, en passant par la case banque.

Rising Lovers ne s'adresse pas au même publique que Underlove Stories : Naomi. Certains passages, à caractère plus mature dirons nous (rien de scandaleux, pas la peine de t’exciter), rendent le jeu un peu plus intéressant que son petit frère. D'autant que les développeurs ont apporté à l'histoire sans en avoir l'air, des petites touches de messages éducatifs, sur le harcèlement en ligne ou la condition des femmes par exemple.

Image 2

Avis en bref

Rising Lovers est un otome game pur et dur à l'instar de Underlove Stories : Naomi du même éditeur. Les graphismes sont pratiquement les mêmes d'ailleurs et le gameplay est identique. On ne change pas une équipe qui gagne. Le jeu souffre du coup des mêmes défauts que son frangin : On regrette le manque d'interactivité et on aurait aussi aimer plus de contenu annexe mais l'histoire est suffisamment prenante pour nous faire oublier ces points de détails. Le contenu plus mature de ce titre donne à RisingLovers une dimension bien plus intéressante que les autres titre de Tictales.


Miam

  • Graphismes
  • Histoire prenante
  • Plus mature
  • Quelques passages éducatifs
  • Mises à jour régulières

Beurk

  • Manque d’interactivité, on suit seulement le cour de l'histoire
  • Manque de fonctionnalités
  • Connexion à internet obligatoire sur mobile
  • Utilisation fréquente des points d'action premium sans s'en rendre compte
  • La synchronisation PC et mobile n'a pas marché pour nous

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

7
Bon

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran