The Elder Scrolls: Legends, l'univers de Skyrim et Morrowind en JCC

En juin 2015 sortait Fallout Shelter, le tout premier jeu free to play et mobile édité par Bethesda. Une surprenante adaptation en jeu de gestion d'abri de leur série de RPG-FPS post-apocalyptique, Fallout. Deux ans plus tard se fut le tour de la licence Elder Scrolls d'être représenté sur IOS, Android ou PC, également sous une autre forme. The Elder Scrolls: Legends vu donc le jour en mars 2017 n'ont pas en tant que RPG en monde ouvert mais en tant que jeu de cartes à collectionner free-to-play.

Jeu The Elder Scrolls Legends

Tiens, un JCC, comme c'est original !

The Elder Scrolls: Legends est de prime abord un JCC très classique. Nous incarnons encore une fois un héros et devons, pour gagner la partie, réduire à zéro les points de vie de celui adverse grâce à un deck de cartes. Un deck composé de créatures mais aussi de cartes Actions (sorts...), de cartes Objets (équipement pour booster les créatures...) ou encore de cartes support.

Duel dans TES Legends

Les cartes Actions et Objets seront généralement défaussées une fois jouées, tandis que les créatures seront placées directement sur notre zone de combat et pourront à chaque tour infliger des dégâts au héros qui nous fait face ou aux créatures posées dans la zone de l'ennemi.
En ce qui concerne les cartes support, elles se positionneront à côté de l'avatar de notre héros pour nous faire, soit bénéficier d'une capacité passive soit, dans certains cas, d'une capacité activable un nombre limité de fois.

Notre deck devra contenir entre 50 et 70 cartes provenant de notre collection. Il sera composé uniquement de cartes neutres et de cartes de deux attributs parmi, la force, l'agilité, l'intelligence, l'endurance et la volonté. Chaque attribut apportant une stratégie bien différente. A nous de trouver la combinaison qui nous sied le mieux. La force donnera par exemple accès à plus de créatures puissantes mais peu résistantes, tandis que les cartes avec l'attribut intelligence seront en général plus orientées sur la magie. Il sera tout à fait possible de démarrer avec des decks pré-tirés.

Création de son deck

Une fois notre deck prêt, reste plus qu'à défier l'IA ou les autres joueurs dans les différents modes de jeu et à accomplir des quêtes journalières pour gagner de nouvelles cartes, de quoi en acheter ou en crafter.
Petite précision, les cartes obtenues en récompense pourront dépendre de la race de notre avatar (Rougegarde, Orque, Nordique, Elfe des bois, Argonien, Bréton, Impérial, Khajiit...). Par exemple, les Rougegardes récupéreront plus facilement des cartes en rapport avec les armes.

Choisir son Avatar

Le choix de son Avatar influencera sur les cartes gagnées en récompense

Quelque soit le mode de jeu choisit, un combat se déroule de la manière suivante : on pioche chacun notre tour des cartes de notre deck et jouons, si on le peut et si on le souhaite, celles que l'on a en main en payant leur coût en magie. Au premier tour on commencera avec seulement un point de magie dans notre réserve, puis deux au second tour, etc.
On vous avez prévenu, on est clairement dans du classique à la HearthStone.

Mais qui a t-il de nouveau ?

Fort heureusement The Elder Scrolls: Legends arrive à se démarquer (un peu) et à proposer aux joueurs friands de ce type de jeu une alternative intéressante. Quelques petites nouveautés apportent, en fin de compte, une vraie valeur ajoutée. Bethesda a par exemple intégré un système de runes plutôt subtil qui permet aux joueurs de piocher une carte de leur deck chaque fois que leur héros perd cinq points de vie. Une mécanique qui amène une touche tactique non négligeable et peut permettre, combinée avec les cartes prophéties (autre nouveauté), de se sortir d'une défaite imminente, voir même de changer la donne. Les cartes avec le trait prophétie sont les seules qui peuvent être jouées gratuitement et donc de suite lorsqu'elles sont piochées après la destruction d'une rune.

Cartes Prophétie dans TES Legends

Jouez gratuitement une carte Prophétie

Autre particularité (Quoi que... petite pensée pour Gwent ou encore Krosmaga) d'Elder scrolls Legends par rapport à des JCC conventionnels est certainement la zone de combat décomposée ici en deux rangées. Un autre élément tactique important. En effet, les créatures pourront attaquer seulement les ennemis situés sur leur rangée. Rangées qui pourront également faire l'objet d'un effet spécifique lorsqu'une carte y ai déposée. Par exemple, chaque monstre joué sur une rangée ayant l'effet ombre sera protégé pendant un tour.

Un mode histoire efficace pour jouer en solo

Hormis les modes classés ou non classés, l'arène solo ou en JcJ, The Elder Scrolls: Legends bénéficie surtout d'un mode histoire solide et réellement fun pour qui aiment jouer en solitaire. Un mode proposant une expérience assez proche de celle que l'on peut avoir avec des jeux de cartes évolutifs sur table tels que le Seigneur des Anneaux JCE ou Horreur à Arkham JCE. Chaque affrontement apporte son lot de petites règles nouvelles et des petits éléments de gameplay originaux comme par exemple la simulation de verres qui volent lors de notre duel dans une taverne. A certains moment, après un combat, le jeu nous mettra même face à des choix nous impliquant en encore plus dans l'aventure.
Si la première campagne est disponible dès le départ, les suivantes pourront être débloquées en passant à la caisse ou tout simplement en échange de la monnaie gratuite du jeu obtenue pour avoir accompli une quête journalière ou en récompense de fin de partie.

Avis en bref

Ne vous y trompez, sous ses airs de JCC classique façon HearthStone, The Elder Scrolls: Legends en a bien plus dans le ventre qu'il n'y paraît. Sans être aussi original que Gwent (oui, désolé on aime ce jeu), The Elder Scrolls: Legends mérite tout de même d'être téléchargé pour son univers riche et sombre, son mode histoire solo particulièrement bien fichu ou pour ses nouvelles petites mécaniques qui viennent selon nous ajouter de la profondeur tactique au genre.


Miam

  • Un mode histoire fun (Idéal pour les joueurs solo)
  • Cinématiques dans le mode histoire avec voix en français
  • Tutoriel efficace
  • Équilibré
  • Les mécaniques des deux rangées et des runes
  • Possibilité de monter ses cartes de niveau
  • L'utilisation de la carte bleue n’est absolument pas indispensable

Beurk

  • Ne sort pas des sentiers battus
  • Pas suffisamment de nouveautés pour en faire un nouveau porte-étendard du genre

Avis de Gameof,
la rédac du site

8
Savoureux

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran