Twin Saga, X-Legend relève le niveau

Avec Dragomon Hunter, X-legend nous avait fait miroiter un jeu à mi chemin entre un RPG et un jeu de capture de monstres sans pour autant être à la hauteur de nos attentes. Cette fois-ci la société taïwanaise revient aux fondamentaux. Également édité par Aeria Games, Twin Saga est un MMORPG à télécharger sur PC plus classique mais mieux pensé. Toujours kawaii et gratuit alors...

Twin Saga

Les sœurs de la discorde

Au commencement, il n'y avait rien mais Le Créateur eut envie d'un peu d'animation et créa le monde qu'il nomma Aetherion. Il confia le calendrier du destin de ses habitants à deux déesses jumelles. Arrivé à son terme, le calendrier devait être renouvelé mais les sœurs ne s'entendaient pas sur la façon dont devait se dérouler le futur. S’ensuivit des conflits sur terre et dans les cieux. L'une des déesses Rubistar, détruisit l'équilibre et par là les pouvoirs de l'autre. Avant de tomber sur terre et de disparaître Celestar libéra les Senshis, des gardiens qui nous aideront peut être.

Le joueur incarne le héros sensé remettre de l'ordre dans toute cette pagaille. Pour ce faire, quatre classes seront immédiatement sélectionnables (Maître lame, Chevalier Dragon, Mage, Mercenaire) mais en gravissant les niveaux on pourra en débloquer d'autres comme le clerc, le paladin, le rôdeur... on pourra d'ailleurs changer de classe à volonté ce qui est très appréciable.
L'outil de personnalisation n'est vraiment pas très poussé, quelques visages, coupes de cheveux et voix. Pas le choix vestimentaire ou de corpulence. En revanche on pourra choisir la langue audio entre anglais et japonais. Pas de français, faut pas trop en demander déjà que les texte sont en fr.

Création d'un Mage dans Twin Saga
L'outils de personnalisation de son avatar

Gameplay classique et baston parfois brouillon

L'aventure se déroule un peu comme si une personne lisait l'histoire qui se déroule sous nos yeux, la narratrice (ou le narrateur selon le genre de votre perso) intervient de temps en temps pour compter l'histoire des jumelles et du héros qui aidera à rétablir l'ordre. Les quêtes du coup sont scénarisées et même les dialogues se présentent comme ceux qu'on pourrait lire dans un roman.

Rencontre avec une des soeurs jumelles
Une aventure scénarisée ponctuée de cinématiques

La quête principale nous fera découvrir le monde au coté d'une des deux déesses mais on pourra compter sur des quêtes secondaires (exploration, coursier de PNJ...) pour récolter des bonus d'exp bienvenus. Il arrivera même de rencontrer des quêtes dites « Astraventures ». Ces mini aventures pourront être réalisées plusieurs fois par jour puisque l'issu sera différente en fonction des dialogues choisis. Une bonne idée qui renforce un peu plus l’immersion dans le jeu. En dehors de cela le jeu offre tout ce qu'on attend d'un RPG. Du donjon en solo ou en groupe, de l’arène, de la Guilde et j'en passe.

Le Gameplay de TS est relativement classique. ZQSD pour se déplacer et il faudra utiliser les raccourcis pour réaliser des attaques de base ou spéciales. Malgré un système de targeting, les combats sont plutôt brouillons et on ne voit pas toujours ce qu'on fait tant on enchaîne (sans trop réfléchir) les coups très animés et très colorés. S'ajoute à ça les attaques de nos Senshis et des autres joueurs... un vrai bordel... Les Senshis sont les esprits gardien qui nous accompagneront au cours de l'aventure. Ils pourront être améliorés et nous octroieront des bonus non négligeables en plus de leur aide au combat.

Effets visuels lors des combats
Mais où êtes vous ?

Passer de classe en classe

A mesure de sa progression, notre perso gagnera des points de talents qu'on pourra repartir dans les différentes classes à notre disposition, par le biais d'un arbre de compétences. Mais il sera aussi possible de booster son héro grâce aux Pierretoiles ainsi qu'aux titres obtenus en réalisant divers quêtes et activités. Même les métiers (récolte à base de QTE et craft) pourront octroyer des bonus de stats.

Coté Stuff, comme mentionné précédemment, il est possible de switcher d'une classe à l'autre quand on le souhaite. Et à ce niveau X-legend a bien fait les choses puisqu’il ne sera pas utile de changer de stuff. Notre équipement s'adaptera en fonction de la classe. Magique ! En revanche on pourra enchanter son équipement à l'aide de parchemins.

En réalisant divers succès quotidiens et en se connectant chaque jour il sera possible de cumuler des points de loyauté. Une précieuse monnaie à échanger en boutique contre quelque bonus. Un bon moyen pour se booster sans se ruiner. Bien entendu on pourra se procurer des montures et des Senshis exclusifs, plus d'apparences et de bonus en lâchant ses euros mais on peut très bien se faire plaisir gratos !

Système de Housing intéressant

Alors que Dragomon Hunter proposait de disposer de son propre ranch pour élever ses monstres, TS nous offre un Manoir ambulant. Celui ci permettra entre autre de réaliser certains métiers (botanique, cuisine...), de partager ses richesses avec ses amis et si le cœur nous en dit, de s’adonner à la déco d’intérieur ! On pourra en effet customiser son antre en la meublant et en la décorant. Ce n'est pas grand chose mais se sentir bien chez soit participe encore un peu plus à l'immersion.

Manoir ambulant dans Twin Saga
L'avenir de la caravane ?

Avis en bref

Contrairement à Dragomon Hunter du même développeur et éditeur, Twin Saga propose de véritables aventures scénarisées et nous en met plein les yeux avec de belles cinématiques dans un Univers manga très coloré et kawaii. On apprécie vraiment l'effort des développeurs qui ont su exprimer la dimension Rpg tout en proposant un gameplay accessible à tous. Encore en bêta au moment du test, on espère toutefois que des améliorations seront apportées notamment au niveau PvP plutôt léger à notre goût. A essayer même si vous pensiez avoir fait le tour des jeux Aeria Games.


Miam

  • Beaucoup de cinématiques
  • Possibilité de changer de classe en cours de jeu
  • Quêtes scénarisées
  • Gameplay accessible pour tous
  • Notre maison mobile personnalisable (Housing)
  • Visuellement très réussi et coloré

Beurk

  • Combats trop brouillons et génés par trop d'effets visuels
  • Manque de modes PvP au moment du test

Avis de Cyanoz,
la rédac du site

8
Savoureux

Avis des membres

0  
  0
50% aiment ce jeu

Favoris

Vidéo

Captures d'écran